Nature Rédemptrice

Guilde role play World of Warcraft - Kirin Tor
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Délivrance ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mornaglar
Maître de la Nature Rédemptrice
avatar

Nombre de messages : 2453
Date d'inscription : 24/05/2005

MessageSujet: Délivrance ...   Lun 26 Juin - 9:31

Je m'inquietais de ne pas voir revenir le nain, quand soudain, il déboula comme une furie du coin de rue qui passait devant la Rose Dorée, son énorme épée à la main. Je n'avais pas eu l'occasion de la voir jusqu'ici. A croire que Grif ne la gardait sous la main qu'en cas de danger décharné. Dans un cri de rage, il l'a leva en un instant et l'écrasa de toutes ses forces sur le crâne d'une goule qui tomba comme un pantin dont on avait coupé les fils. De son côté, Ernilthrin ne s'était pas fait prier. Il tournait autour d'une abomination qui le dépassait d'à peu près deux fois sa taille, et l'étourdissait de dizaines de coup de masse. A chaque assaut, l'immonde composition perdait ça et là ses organes moribonds.

Quant à Evasolia, dont le courage n'était évidemment plus à démontrer, elle restait à demi cachée sur le toit de l'auberge, depuis lequel elle décochait des flèches assassines ... quand son arc ne la mettait pas en défaut. D'autres Rédempteurs nous rejoindraient bientôt à Stormwind pour repousser cette nouvelle attaque.

J'allais à mon tour rentrer dans la bataille, lorsqu'au milieu de la poussière qui se lèvait jusque là où mon regard pouvait porter, apparut une silhouette qui rappela à ma mémoire quelques uns des souvenirs que je m'efforçais d'oublier. Bien que son visage fut la victime des outrages de la mort, Morgaw était encore reconnaissable. J'ai fermé les yeux un instant, croyant défaillir devant cette nouvelle épreuve qui se dressait devant moi. J'ai cru tomber dans le néant sans avoir de rebord auquel me raccrocher. Maeg s'évertuait à me venir en aide, mais rien n'y faisait.

"Ne t'inflige pas cette violence, druide. Laisse moi m'en occuper, et la mener vers sa Rédemption."

... non. Je ne pouvais me résoudre à laisser quelqu'un s'en occuper à ma place. Si elle devait mourir aujourd'hui, ce serait de ma main. Je décrochai le bâton d'écorce accroché dans mon dos. Elle eut l'espace d'un instant un sourire mauvais, et lança une première incantation. D'entre les pierres du pavé de la Capitale, une demie douzaine de squelettes se reconstituèrent sous mes yeux, en moins de temps qu'il ne fallait pour le dire, et se jetèrent sur moi.

Mon arme tournoya au dessus de ma tête. Le premier fut toucher à la tête, qui se décrocha facilement des cervicales. Elle roula sur quelques mètres avant d'être écrasée par le galop d'un destrier de l'Aube d'Argent. Le second fut un peu plus vif. Son épée crasseuse trancha l'air, et manqua de peu mon épaule droite. En réponse à cette erreur, ma masse trouva son chemin entre ses homoplates. Il tomba aussitôt, dans un craquement sinistre. Trois autres me défièrent de front, mais pas assez rapidement pour m'empêcher de faire appel à la Griffe. Maeg dans mon esprit trépignait d'en découdre.

Le félin se glissa dans l'ombre sans un bruit. Les décharnés regardèrent tour à tour autour d'eux, en essayant de me localiser. Je rebondis sur les épaules du plus proches, décrochant à nouveau la tête d'un habile coup de croc. L'autre squelette pointa une énorme lance en ma direction. Par chance, j'ai pu passer dans son dos, et lui faire mordre la poussière.

Le dernier me toisait sans bouger. Peut être de voir la destruction des autres décharnés avait mis le doute dans son esprit ? Baliverne ! Les morts n'en sont plus dotés. Un éclat stellaire fit rouler ses vieux os en un instant. Morgaw bondit hors de la lumière qui se dissipait de mon sort pour tenter de me surprendre, mais elle ne trouva à sa réception que Lamentation, la dague que j'avais sortie par instinct. Elle glissa lentement le long de la lame, qui se frayait un chemin entre pourriture et chair en liquéfaction. A chaque centimètre qu'elle gagnait sur le fil de l'arme, elle criait un peu plus fort. Je restais impassible. Pourquoi une créature d'Elune comme elle était-elle destinée à mourir et à être relevée par des abominations ? Tandis que je cherchais réponse à cette question, elle tenta de se dégager, ce qu'elle réussit à faire. Elle roula sur le côté. Je priais pour que la fureur de l'Ours m'aveugle un instant, pour que je ne sois pas témoin de ce que je m'aprêtais à faire.

En quelques instants, c'était fini. Il ne restait de Morgaw, qu'un petit tas de cendre, où se mélaient encore des ossements et des vicères. L'Aube sonna la victoire, tandis que je relevais mes yeux sur le quartier commerçant. J'ai alors aidé à relever les blessés, pour les évacuer en direction de Goldshire.

Morgaw. Une fois de plus, je t'abandonne. Gisant sans mouvement ni murmure sur un champ de bataille. Mais cette fois-ci. Tu ne t'en relèveras pas.

Adieu mon amour. J'ai désormais fait le deuil de ta souffrance.

_________________

Maître de la Nature Rédemptrice
Classe : Druide
Professions : Ingénieur, Mineur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Klorgamm -
Initié
avatar

Nombre de messages : 297
Localisation : Dans une boîte de taboulé
Date d'inscription : 17/12/2005

MessageSujet: Re: Délivrance ...   Mar 27 Juin - 22:14

[HRP] Vive Lamentation Rolling Eyes [/HRP ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Délivrance ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nature Rédemptrice :: La Rédemption :: L'Auberge-
Sauter vers: