Nature Rédemptrice

Guilde role play World of Warcraft - Kirin Tor
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un Clair de Lune à Booty Bay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gwendolline
Initié
avatar

Nombre de messages : 123
Localisation : Lacaune - Tarn (81)
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Un Clair de Lune à Booty Bay   Sam 27 Mai - 1:34

Sur les pontons de Booty Bay, la nuit était déjà tombée depuis des heures.
Le bruissement de la jungle au alentour, furent entaché par la sonorité festive d’un violon et d’un accordéon dans la taverne du Marin Salé.
A l’intérieur de ce repère de flibuste et d’autre corsaire des mers du sud, la fête du rhum battait son plein.



Hier, une cargaison entière de rhum était arrivée par navire à bon port, et ce soir, Skindle avait décidé d’organiser festivité pour ce convois et printemps.
La salle comble et transpirante des vapeurs d’alcool et de sueurs marine à l’odeur d’iode, Marin et invité dansèrent main dans la main.

Un humain entra…

Son regard tranché par une balafre à l’œil droit observa la salle, un sourire narquois.
Tapant le sol de ses pieds pour renfourné ses bottes, le Flibustier raccrocha sur sa tête son tricorne froissé, sur laquelle il avait du dormir la nuit précédente…



La salle toujours en effervescence de festivité, remarqua a peine l’entré du marin somme toutes atypique.
Un elfe et une Elfine suivirent l’entrée du Capitaine dans la pièce.

- Par toutes les Ribaudes des mers du sud !

La voix Gobeline s’éleva dans la pièce, d’une intonation et d’une prestance certaine.
Les musiciens cessèrent leurs mélodies observant avec stupeur, les résidents de la soirée s’écarté au passage du Corsaire et de son accompagnement Elfique.
Le Baron Revilgaz se leva avec un sourire aux lèvres.

- Mes chères administré ! Voici les personnes grâces auquel nous pouvons nous amusez ce soir !

L’assemblé observant le seigneur local parler, tournèrent alors leurs attentions, vers les trois comparses traversant la pièce en direction du Baron et de l’Amiral Seahorn.

- Je demande que chacun d’entre vous lève leurs verres ! A la santé des Buccaneers !

La salle repris l’intonation ordonnée par le Baron en personne. La musique également.



- Ha ! Ha ! Ha ! Mon cher Capitaine Taak ! Viens donc t’asseoir à ma table vile pirate !
- Je ne saurais en dire autant de toi, Revil’.

Le Capitaine de l’Arpenteurs approcha de la table du baron, serrant des mains au passage sous les applaudissements et les félicitations du publique reprenant la fête.

Pendant que Taak, Seahorn et Revilgaz commencèrent à discuter de trépidante aventure, l’Elfine observant l’Elfe, un sourire aux lèvres.

- Mon Beau Quartier-maître, m’accordera tu cette danse ?
- Elune me bannirai si j’y manque.

L’Elfine esquissa un doux sourire aux mêmes moments ou violons et accordéons, entonnèrent alors nouvelles jigs, sous le rythme des pieds tapant le bois du sol.
Taak, Revilgaz et Seahorn, observèrent le couple pendant un instant.

- La grâce des elfes hein…
Pesta le Torrens.
- Ils sont mignons je trouve. Dit en souriant le Gobelin.
- J’ai soif. Rétorqua le Capitaine.

Un éclat de rire s’en suivit au même moment ou Nixxrax vint servir le Boucanier.

- Alors dit moi Taak, comme c’est passé cette escorte depuis notre port dans le sud de Kalimdor ?

Le Capitaine avalant son verre de whisky cul sec, le déposa lourdement sur la table.

- Bien.
- Tu te fou de moi ?
- Non.

Le Gobelin pesta.

- Mille chiennes des mers Taak ! Vous étiez cinquante au départ, vous revenez a trente !
- Alors pourquoi tu me demandes si tous va bien si tu connais la réponse.

Le capitaine stoïque commanda un nouveau verre.

- Grmbl… Tu marques un point.

Le Gobelin regarda le Torrens un sourire aux lèvres, avant de reprendre la parole.

- Bon ! Raconte moi tous ça !

Taak saisie le nouveau verre d’alcool et bu un gorgé avant de soupirer en faisans quelques grimasse.



- On a subis trois attaques. Celle de la Kapital Risk au départ, celle des Orques sur place et au retour, bien entendu, la flotte de notre chère et incontournable Amiral Firallon.
- A ouai…
- Et ouai.




Finissants à nouveau son verre sous les applaudissements de la salle félicitant les ménestrels de cette jigs, il observa les deux elfes approché de la table.
L’elfe mâle, d’une carrure certaine, blond et bien habillé, laissa transparaître un sourire certain en observant son capitaine.
L’elfine, d’un visage presque juvénile, aux cheveux tressé en chignon s’inclina avec grâce, dans sa robe bleue comme son regard luisants.

- Mon oncle,
dit-elle, c’est grand plaisir que j’ai de vous revoir.
- De même ma chère Gwendolline. J’espère que ce voyage en mer ne fut pas trop éprouvant.
- Extrêmement mon oncle, mais je l’ai fais pour ta gloire et celle du cartel.
- Brave elfine.

S’approchant du Gobelin souriant, elle s’assit à ses coté, pour se blottir contre lui.
Celui-ci d’un geste paternel, entoura son épaule de ses mains verdâtre.

- Bien, maintenant que la famille est réunie, je souhaite entendre votre récit.
- Entendu…


(A suivre...)


Dernière édition par le Sam 3 Juin - 2:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwendolline
Initié
avatar

Nombre de messages : 123
Localisation : Lacaune - Tarn (81)
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Un Clair de Lune à Booty Bay   Sam 27 Mai - 22:44

Le Capitaine Taak bu son verre de rhum cul sec, et commença son récit…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

- Sander ! Hisse les voiles nom d’un chien !
- Mais Cap’taine !
- Pas de mais ! Méduse frigide ! Et ou es Miles encore !!
- Sûrement avec Seiei à jouer au carte en cabine !
- Et Sira !?
- Avec Lysielle et Gwen en cuisine !
- Va me chercher cette bande de fils de chacal des Carmides ! Par Neptulon !
- Oui Capitaine !

Un crie en haut du mat ce fit entendre !

- Galion à 15 heure, Cap’taine !!

Le capitaine Taak releva son visage vers le haut du mat, toujours bien portant dans ses bottes de cuir.

- Quel pavillon, Lycandrion ?!
- Pavillon rouge mon capitaine !!
- Par l’écume de Mok’rash ! La voile Sanglante ! Fait sonné le cor de guerre petit !
- Oui Capitaine !!

Le cor vibra sur le navire, et nombre de marin sortir arme en main





~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

- Heu… Je te coupe un instant…
- Hmm ?

Le Capitaine Taak releva son nez de son verre pour observer le Gobelin perplexe

- T’es homme était déjà en arme !?
- Il s’entraîne a se battre plutôt qu’a navigué, j’y peu rien moi…
- Mouai…
- Je peu reprendre ?
- Je t’en pris…

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

- Allez bande d’abruti ! Sur le pied d’guerre et on les tailles en pièces !

L’équipage répondit d’un grand hurlement de rage !

- Chargez les canons ! Envoyez moi par le fond cette saleté de navire !

Sander accourra vers le tuyau de commandement pour ordonner au homme d’équipage dans les calles d’exécuter l’ordre de Taak.
Au même moment, le Capitaine pris sa lunette et observa le Galion face à lui.

- Stillwater ! Eradiquez moi ce gnome !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

- Je t’interromps encore mais, ce n’est pas plutôt Keelhaul le Gnome ?
- J’m’en fou.
- …

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~





La bataille débuta alors par une salve de canon parvenant de l’Arpenteur.
Le Navire du Capitaine Stillwater vira la barre légèrement pour éviter d’être touché de plein fouet avant d’ordonner le tir à son tour !

- Je vais t’éperonner ce fils de Gorille de Strangleronce !

La barre tournée, l’arpenteur effectua une manipulation très risqué et failli chavirer.
C’était sans compté sur les talents de marin du capitaine qui réussi a maintenir son navire en place pour ce placé sur un angle de 90° face a son adversaire.
Les voiles gonflé ! Il chargea vers le navire ennemi !
Les yeux du Capitaine Taak, injecté de sang, fixèrent le navire face à lui, s’approchant a grand pats !

- Notre peuple vaincra !!!

Le fracas fut terrible !
Le navire de Stillwater, éperonné, commença à prendre l’eau, pendant que l’asseau était donné !
Les Buccaneers entrèrent sur le navire en chargeant avec la rage et la puissance de véritable diable !





Des têtes et des membres tombèrent sous les coups et les sortilèges de l’équipage Corsaire du Cartel !
Le ponton se changea en rivière de sang, coulant dans la mer devenue rougeoyante !
Les requins se délectèrent des chaires tranchées tombant dans leurs gueules !

La victoire fut ultime ! Et l’Arpenteur repartit vers l’horizon vainqueur une fois de plus !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

- Heu j’ai du mal a te croire la, c’est vrai ton histoire !?

Le Tauren fixa le Capitaine Taak qui déposa son quatrième verre de rhum sur la table.

- Si tu sais que c’est faut, alors pourquoi tu me poses la question ?

Les cinq personnes attablés ce fixèrent un instant avant d'éclater dans un rire conjugué.

( A suivre… )


Dernière édition par le Sam 3 Juin - 2:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwendolline
Initié
avatar

Nombre de messages : 123
Localisation : Lacaune - Tarn (81)
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Un Clair de Lune à Booty Bay - Partie 3   Dim 28 Mai - 21:26

La discutions dura toute la nuit, ou l’on raconta histoires de marine et troubles des mers.
Les vues du Maestrom aux batailles maritimes.
Des salves de canons aux senteurs du sable de Tanaris.

La nuit fut bien entamée quand Sander aida Taak à rentrer au bateau en titubant sur les planches du ponton géant, de cette ville démesuré.

Les deux comparses s’installèrent au bord de l’eau, observant la lune, leurs esprits embrumés.

- Dit moi mon p’tit Sander. La p’tite Gwen là, qu’est’ca donne au lit ?

L’elfe regarda le capitaine qui l’observa de ses dents noire et or.
Les deux boucaniers éclatèrent d'un rire commun, pendant qu’un autres groupes de pirate quittèrent la taverne pour rentrer chez eux.



A l’intérieure de la taverne, des musiques à l’accordéon, chantèrent les mélopées des voyages en mer, plaçant une nostalgie dans le cœur des amoureux des flots.

Gwendolline, au coté du son oncle, écouta les récit du Gobelin et du Torrens, jusqu’au moment ou une explosion intense ébranlant l’espace de fête.

- Par le Rhum des Abysses ! Qu’est-ce !?

Le Gobelin sauta de sa chaise et saisissants ses armes en main, sortit de l’auberge accompagné de plusieurs Cogneurs.

Au dessus de la ville, sur un roché, sous la lueur lunaire.
Un dragon vert, supplantant une maison embrasée, observa l’assemblée d’un regard rougeoyant…
Prenant son envole, le draconide atterrie sur le ponton du quai en même temps que sa métamorphose s’opéra, laissant devant le gobelin et son assemblé, l’apparence d’une ravissante jeune femme.



Un Cogneur chargea sur la demoiselle qui le mit en pièce en quelques secondes…

Le cadavre sanguinolent, s’écroula au pied du Capitaine Taak et de Sander, s’observant tout les deux, puis tournant machinalement leurs têtes vers la bouteille de Rhum posé a leurs coté.
La dragonne s’exprima.

- Revilgaz… Je suis très en colère…
- Mais qui diable est-tu !

Rétorqua le Gobelin serrant son cimeterre en main.

- Ne me demande pas mon nom, Revilgaz, car tu le connais déjà…

Plusieurs Gobelins se placèrent devant leurs seigneurs, arme en main.

- Tu as une semaine, jour pour jour, pour me ramener ce que tu m’as volé, Revilgaz, ce temps passé, je réduirai ta cité en cendre.

Le Baron resta abasourdi par la violence des événements.
La jeune femme sauta d’une hauteur inimaginable et dans son élan, se retransforma en dragon d'émeraude.
S’envolant dans la nuit.

Revilgaz tomba à genoux, observant le ciel nocturne, éclairé par l’incendie...



Dernière édition par le Sam 3 Juin - 2:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwendolline
Initié
avatar

Nombre de messages : 123
Localisation : Lacaune - Tarn (81)
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Un Clair de Lune à Booty Bay - Partie 4   Lun 29 Mai - 16:05


- Va tu me dire ce qu’Ysondre fait à Booty Bay ?

Le Gobelin tourna dans tous les sens dans la pièce close.
Taak et ce dernier resté en huit clos se fixèrent longuement.

- Ysondre recherche un bijou que j’ai volé…
- Un bijou ?
- Oui… Une amulette qu’un Skullsplitter a emmener ici.
- Un Troll des régions de Zul Gurub !?
- Celui-la même…




Le Capitaine resta stoïque…

- Par les sept flots et les quatre fontaines de sel ! Mais qu’est-ce que c’est que cette histoire de dragon d’émeraude qui cherche a retrouver une amulette qu’un troll de ‘gurub aurais sur lui !
- Cette amulette est sacrée pour les Troll, elle aurait appartenu à Mar’li, la terrible prêtresse Arachnide…
- Et à quoi servirait-elle ?
- A invoquer un démon de l’ancien temps ou je ne sais qu’elle créature…
- Les dragons d’émeraudes ne sont pas gardien des plans, c’est l’affaire de Nozdormu ça…
- Mar’li aurais récupérée cette amulette que l’aspect dragon aurais donné au dragon d’émeraude afin de le cacher dans le rêve d’émeraude.
- Hmm… Et les trolls, ce rendant compte qu’ils avaient attirés l’attention des dragons d’émeraude, ont utilisés le médaillon et te l’on ensuite apporter dans l’espoir que l’Aile Verte tourne son dévolu sur ta cité.
- …
- A bravo !

Le gobelin saisi une chaise et la lança contre le mur de rage !
Le Capitaine Taak jugea sévèrement ce dernier.

- Bon… Rend cette amulette et tous sera fini…
- Ce n’est pas si facile…
- Cesse ton attirance vénale ! Rend l’amulette ou on va tous mourir brûler ! Par Neptulon !
- L’amulette a disparu !
- Ils ne nous manquaient plus qu'ça !






Cette fois ce fut la table qui fut mise à mal par le capitaine.

Au dehors, Sander, Seiei, Gwendolline, Miles et Glorindor entendirent les échos de la discutions, attablé autour d’une bonne bouteille, des cartes en main…

- T’en penses quoi, Miles, de ce Dragon ?

Glorindor releva son visage observant l’humain.

- Plutôt bien roulé.
- T’es sur que t’es paladin ?
- Je suis Corsaire avant tout !
- Ouai c’est vrai, tu marque un point.
- Et également la mise.

Le paladin déposa un carré d’as sur la table, sous le soupire collectif.

Dans la pièce du Baron, les esprits semblèrent s’être calmés.

- Bon tu veux qu’ont enquête ?
- Oui ! Et retrouvez moi ce médaillon avant sept jour ou ont y passe tous.
- Je ne sais pas trop si je vais t’aider.
- Je suis le Baron du Cartel !
- Le temps c’est d’l’argent.
- Grmbl… Tu seras récompensé ! Bien entendu...
- Alors je suis ton homme.

Le Capitaine alluma sa pipe et tira une bouffée.

- Alors réuni t’es homme ! Je pense que la voile sanglante est dans le coup. Il ce peu même que Grom’gol ai quelque chose à voir là dedans. J’ai vu traîner des Orques du Commandant Aggro’Gosh dans le coin, il y a peu de temps…
- Je ne pense pas que les orques prendraient le risque de s’en prendre au Cartel, bien qu’il ai la haine que ceux de ta race leurs ai faussé compagnie.
- Nous avons des accords qui ne te regardent pas avec les Orques. Dont l’exclusivité des Zeppelins !
- Ouai c’est bien vrai ça !
- Alors exécute les ordres ou j’ampute dix pour cent de la récompense sur ton salaire !

Le Capitaine ce leva de sa chaise et ce dirigea vers la porte, marchand sur les détritus de bois et divers ustensiles.





- Tu auras ton médaillon, Revilgaz. Mais la récompense à intérêt de suivre.

Il quitta la pièce…

Un rictus aux lèvres…


Dernière édition par le Sam 3 Juin - 2:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwendolline
Initié
avatar

Nombre de messages : 123
Localisation : Lacaune - Tarn (81)
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Un Clair de Lune à Booty Bay   Mer 31 Mai - 14:41

Le Capitaine jaugea son équipage, au garde à vous, sur le ponton de l’Arpenteur.

- Ecoutez moi bien, bande de buse !

Certain raclement de gorge purent ce faire entendre.

- Le Baron nous a donnés une mission de la plus haute importance ! Nous devons récupérer un médaillon d’émeraude ayant appartenue à des Trolls.

Les marins furent aussitôt intéressés…

- Ce Médaillon appartient au dragon qui a mis le feu hier ! Alors y’a intérêt à ce que tous ce passe rapidement ! Ont a carte blanche et sept jours !

Le capitaine continua ses cent pats devant ses hommes.

- Je veux du professionnalisme ! Je veux de l’honneur ! Et de la courtoisie!
- Heu Cap’taine.

Sander leva la main.

- Oui Quartier-maître ?
- J’suis d’accord pour le médaillon et tous et tous, ça on sais faire, mais pour la courtoisie…
- Je n’veux pas savoir ! Corne de bouque ! Alors vous allez tous vous bouger le cul et aller m’chercher ce médaillon ! Plus vite que ça !!!




Le Capitaine dégaina son cimeterre en direction de son équipage qui déguerpie aussitôt en direction de la calle pour allez chercher leurs équipements.

Dans la cabine de médecine, Gwendolline commença son paquetage au coté de Sander.

- Dit moi mon cœur, tu pense que ce médaillon est bien plus important que ce qu’ont croient ?
- J’en suis sur… Je ferai des études magiques dessus avant de le rendre, si ont le trouvent.
- Je pense que c’est une bonne idée. Il te faudra en parler au capitaine.

L’Elfe hocha la tête.
La prêtresse d’Elune finissant son paquetage se retourna vers son fiancé pour ce blottir dans ses bras.

- Je t’aime amour…
- Ma Gwen.





Les deux elfes se serrèrent dans les bras mutuellement, laissant la passion les gagner…


L’équipage fut divisé en plusieurs groupes de deux personnes, afin de gagner du temps.

Entre autre, Miles et Lycandrion quittèrent Booty Bay en direction des Marches de l’Ouest. Gwendolline et Sander partir en direction des ruines de Zul’Kunda et Taak accompagné de Glorindor, prirent la route du Rivage Cruel.

Tous avaient une consigne : "Rentrez en vie et dans trois jours, au plus tard."

Ainsi ! Les unités Corsaires prirent la route !




Dernière édition par le Sam 3 Juin - 2:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwendolline
Initié
avatar

Nombre de messages : 123
Localisation : Lacaune - Tarn (81)
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Un Clair de Lune à Booty Bay - Partie 6   Sam 3 Juin - 2:29

Le Cheval du paladin avança avec lourdeur.
A ses cotés, le roublard arpenté les environs de son cheval, restant aux aguets.

- Miles, qu’est-ce qu’ont viens foutre ici…
- Ont va allez voir le Capitaine Grayson, je suis sur qu’il a des choses à nous dire.
- Ce spectre gardien du phare ?
- Oui…

Lycandrion soupira.
Miles resta droit sur son cheval, observant la route devant lui…

- En quoi penses-tu que ce capitaine puisse nous aider ? j’aime pas trop qu’ont ennuie les morts…
- Les morts c’est mon problème, tu t’occuperas des troubles fêtes.
- Entendu…

La chevauché dura de longue heure à travers les Marches de l’Ouest, traversant les steppes de ce lieu étrange, avant que l’odeur du sel et le bruissement des vagues ne ce face entendre…





Devant les deux hommes, le phare était la…
Allumer pour éclairer les navires aux larges et les prévenir des dangers marins.

Le voyage entre Booty Bay et le phare avait pris une journée entière et la nuit tombée, Miles toujours accompagné de Lycandrion, s’infiltrèrent sur la plage.

Le paladin chuchota à son collègue.

- Pourquoi somme-nous obligé de passer en rampant dans le sable et de nuit…
- Tu es peu être fort avec les morts vivant, mais les Murlock c’est mon soucis, et si je dit qu’ont passe de nuit, c’est pour une bonne raison…
- C’est d’la lâcheté, allons les charcuter…
- Ont est deux, il sont une cinquantaine alors chut maintenant et avance…

Miles grommela mais se ravisa de provoquer le combat.
Une fois aux bords de l’eau, ils prirent une barque en direction de la petite île.
Ramant avec discrétion pour ne pas attirer l’attention des autochtones, ils parvinrent au phare, après plusieurs dizaines de minutes.

Rampant le long du chemin, les deux compère aperçurent le fantôme, assis sur un rocher, fumant sa pipe.

- T’es sur que c’est une bonne idée ?

Miles ce retourna vers Lycandrion et lui déposa une main sur son épaule.

- Laisse moi faire…

Le Paladin ce releva de sa planque et s’approcha du fantôme.
Ce dernier se dressa pour faire face à son visiteur.





- Salutation Grayson… Il faut qu’on parle tous les deux.
- Capitaine Grayson ! Bouse de Kodo !
- Heu…

Miles ce tourna vers Lycandrion qui sortit de sa planque à son tour, en grimaçants.

- Hey Lyc’ ! Il ma traité de bouse de Kodo !
- S’pas sympa ça…

Le paladin se retourna vers le spectre pour le saisir par le col et le plaquer contre le mur du phare.
Ce dernier, surpris, releva les sourcilles.

- Ecoute moi bien, espèce d’ectoplasme de mes deux, j’suis pas d’humeur à me faire insulter par un agent du fléau, alors tu vas bien m’écouter.
- Lâche moi ! Inconscient ! comment oses-tu lever la main sur moi.

Une gifle partie toute seul.
Lycandrion pris la parole.

- Hey Miles, le Cap’taine a dit de rester courtois…
- A ouai c’est vrai…

Ce dernier ayant tourné son visage vers le roublard pour lui répondre, il reporta son attention sur le spectre.

- Monsieur l’ectoplasme puant, pouvez-vous avoir l’amabilité de répondre à nos questions, moyenne en quoi une forte douleurs risque de vous être infligées.

Le Paladin ce tourna à nouveau vers son ami.

- C’était bon là ?
- Ouai niquel !

Ce dernier fit un signe positif à Miles.

- Je ne céderai pas au chantage !
- Monsieur, votre requête a été refusé.





Une lumière divine enveloppa le paladin, qui frappa aussitôt le spectre en un eclair !
Un hurlement de douleur ce fit entendre.

- Monsieur, nous réitérons notre requête. Nous somme actuellement à la recherche d’un médaillon ayant appartenu à Mar’li.
- Je ne sais rien !
- Monsieur, nous somme au regret de vous informer que votre réponse est mauvaise.

Le même phénomène ce reproduit à nouveau.

- Vous pouvez me torturer toutes vos vies, je ne céderai pas !
- Laisse Miles, j’ai une idée.
- Hmm ?

Le roublard posa sa main sur la poigner de la porte d’entré du phare.

- Soit tu parles, soit j’éteins les feux.
- Que… Vous ne pouvez pas faire ça ! Et les bateaux de l’Alliance !
- Nous sommes du Cartel.
- Mais vous allez ce faire échouer tout les navires environnant !
- La vie est dure.
- Mais vous ne pouvez pas faire ça !
- Bien sur que çi ont peu le faire.

Lycandrion esquissa un rictus démoniaque. Le spectre déglutit.
La porte s'ouvrit...


- A… Attendez ! Attendez !
- Vous êtes décidez à parlé, capitaine ?
- Ou… Oui… Je vais tous vous dire.
- C’est une sage décision que voila. Nous vous écoutons avec la plus grande attention.

Le spectre soupira, tournant son visage sur les cotés.

Miles et Lycandrion, observèrent ensemble le mort-vivant...


(A suivre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Clair de Lune à Booty Bay   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Clair de Lune à Booty Bay
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aide Schéma " Clair de Lune"
» Premier nom d'une liste , combat au clair de Lune ! [Grahim - Taka Shinishi][Terminé]
» « La rêverie est le clair de lune de la pensée. » [Pv : Le Papillon]
» [Rue du Cloaque] Échauffourée sous le clair de lune [Terminé] [ROK]
» Morpho hache éclair

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nature Rédemptrice :: La Rédemption :: L'Auberge-
Sauter vers: