Nature Rédemptrice

Guilde role play World of Warcraft - Kirin Tor
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'ïlot-vent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cyradis
Initié
avatar

Nombre de messages : 279
Age : 29
Localisation : somewhere in your dreams
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: L'ïlot-vent   Jeu 8 Mar - 0:00

Le vent soufflait sur l’îlot flottant, pas avec violence, mais avec assez de force pour emporter la longue chevelure couleur nuit de l’elfe qui s’y tenait, mouvant comme un seul être ondulant sous l’effet des bourrasques. Néanmoins… Celle-ci ne paraissait pas gênée, elle se tenait droite, cet air altier immanquable dans son maintien, et paraissait ne pas faire d’effort particulier pour résister au vent.

« Penses-tu qu’il peut vraiment le faire, Maedhros ? »
« Tu caches ta vraie question, Cyradis. »
« Tu sais quelle était la question, tu l’as toujours su… »
« Il est vrai. Eh bien, je l’ignore, mais la logique circulaire du temps voudrait que non, tu sais dans quel état il reviendra, ou ne reviendra pas, si c’est le cas. »
« C’est une sombre réponse… J’espère qu’il reviendra, j’ai laissé libre court à mon amour parce que tu as insisté… Parce que tu voulais que quelqu’un puisse me rendre mon amour, je l’ai fait, mais je ne veux en souffrir… S’il ne revient pas…»

Son soupir alla se perdre dans le vent, son regard planté dans l’horizon.

« Ne désespère pas avant l’heure, Cyradis, Tu as encore le temps. »
« Le temps ? Je ne peux le faire changer d’avis, cela serait le mieux pour s’assurer qu’il reste en vie, mais il ne serait alors jamais en paix. »
« La paix, le seras-tu toi-même un jour… ? De ton vivant, Cyradis. »
« Maedhros… »
« Tu sais que je n’éviterai pas le sujet. »
« … Je l’ignore… »
« Ou ne veux-tu pas savoir ? Tu ne peux fuir la question indéfiniment en te disant que la mort la règlera plus tard. Qui sait combien de temps Elune vous gardera ici, toi et ta sœur.»
« Autant vaut ne pas le savoir… J’essaierai, je ne peux te promettre d’y parvenir, mais j’essaierai au moins. »
« Voilà qui te ressemble. »

De l’extérieur, ses traits s’étaient teintés de contrariété, les minuscules plissures au coin de ses yeux, son nez à peine froncé finirent par redevenir un masque de sérénité imperturbable.

« Nous verrons. »
« Oui. »
« Te souviens-tu, il y a bien longtemps, tu m’as promis qu’un jour viendrai où je sentirais le vent sous mes ailes, que je serais portée par le ciel et la terre ? »
« Oui, je m’en souviens, c’était une belle journée. »
« Et une belle époque… Désormais tout cela n’est plus, non plus que tes ailes d’azur… Cependant tu avais raison, rien ne vaut la sensation du vent qui nous porte, l’immensité du ciel qui ne nous oppose plus de limites… »
« Il y a si longtemps… »

L’elfe caressa doucement le pendentif à son cou, bleu azur aux étranges reflets et à la forme irrégulière, un léger sourire aux lèvres.

« Sens de nouveau ce que fait de voler avec moi, Maedhros, tu m’as portée autrefois, aujourd’hui c’est moi qui te porte, d’une autre manière. »

Un envole de plume, et voilà la druide qui s’envole en quelques battements d’ailes, fendant le ciel avec allégresse, ciel pour qui il n’y avait là qu’une elfe dans ses pensées perchée sur un îlot isolé du monde, désormais oiseau au plumage noir éclatant de reflets de nuit.


Dernière édition par le Jeu 19 Juil - 5:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grif
Initié
avatar

Nombre de messages : 926
Age : 33
Localisation : Jamais longtemps au même endroit.
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: L'ïlot-vent   Jeu 8 Mar - 12:07

(Joli Smile)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyradis
Initié
avatar

Nombre de messages : 279
Age : 29
Localisation : somewhere in your dreams
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: L'ïlot-vent   Jeu 8 Mar - 12:32

(merci, ca m'a pris comme ca j'avais envie d'ecrire :p)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyradis
Initié
avatar

Nombre de messages : 279
Age : 29
Localisation : somewhere in your dreams
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: L'ïlot-vent   Ven 16 Mar - 23:33



Assise près de l’âtre dans un profond fauteuil, Cyradis contemplait sans vraiment le voir un petit carnet usé posé sur ses genoux, le feu projetait dans la pièce des ombres mouvantes, agiles danseuses aux air de prédateurs. L’air de la pièce était figé dans une attitude morne et inquiétante, dont la source se trouvait être son occupante.

Elle finit par ouvrir le petit carnet, tournant les pages lentement, le visage impassible, jusqu'à…

« Aujourd’hui j’ai eu une grave dispute avec Gilda, le noir s’empare de plus en plus de moi depuis que j’ai fait le choix de me prendre en main, Kohrin est furieux, je l’ai presque noyée sous ses yeux, je m’échappe à moi-même, le sang qui coule de mon cœur le noircit chaque instant un peu plus, mais tout a un prix et le mien n’est pas encore payé, ce qui a été décidé doit être… Comment aurais-je la force ? Peut-être n’en aurais-je pas besoin, les ténèbres me troublent, je ne sais plus si j’ai moins mal ou si je suis entrain de mourir et de tout oublier… J’ai hâte d’avoir payé, je ne suis plus qu’un amas de douleur happant ce qui l’entoure ou simplement par lâcheté…? Ambre ne cesse de me parler une seule seconde, elle a peur, et elle s’inquiète, mais si elle pouvait elle leur crierait de me tuer avant que je ne devienne ce que je n’aurais jamais voulu être… Avant que les lames ne fassent de moi leur créatures, avatar de la souffrance… Alors puisqu’elle en est incapable, elle me parle et me tire vers la lumière, en vain ou presque, elle m’a calmée au sujet de Gilda… J’ai peur, demain est un autre jour… »

L’écriture reflétait l’instabilité mentale et la détresse dont elle était empreinte lorsqu’elle avait écrit cela. Elle referma le carnet, ses yeux brillaient maintenant d’une lueur irréelle et pourtant l’air sombre planant sur elle aurait fait froid dans le dos à quiconque serait entré là. C’était à cette sombre période qu’elle avait voulu déchiqueter Samias… Qu’elle protégeait maintenant en s’empêchant fermement de le considérer comme son fils. Son fils était mort pendant qu’elle se battait avec un démon pour le sauver et elle en même temps. Il n’y a pas de compensation. Mais quoi qu’il soit… Samias méritait que l’on s’occupe de lui.

Elle jeta le carnet aux flammes et le regarda se consumer lentement… Mais son air sombre ne se dissipa pas. Elle n’avait toujours pas de nouvelles. Et l’on entendait plus qu’un faible crépitement dans l’atmosphère sombre, comme si l’air souhaitait se faire aussi discret que possible.

« Cyradis… »
« Maedhros… Que ce passé la se réduise en cendre ! »
« Entends-tu par là l’époque où nous avons scellé notre pacte ? »
« Bien sur que non… J’entend par là les conséquences manifestes… Les lames étaient les gardiennes… Mais avons-nous jamais songé que la magie pourrait créer un avatar spirituel de la souffrance à cause d’un pacte pour sceller notre amour ? »

L’elfe eu un hoquet contrarié, mais elle fixait toujours les flammes.

« Non, la magie est chose complexe, mais elle nous a doublé malgré notre attention. »
« Une bénédiction qui devient une malédiction, par Elune, elles ont tellement torturées mon âme que parfois j’en souffrais physiquement ! »

S’agitant sur son siège, elle frissonna.

« Mais nous les avons détruites. »
« Parce qu’Elune a décidé qu’elle n’en avait pas finit avec moi et qu’elle t’a sorti du sommeil pour que nous trouvions un moyen de défaire ce que nous avions fait… Quelques mois de réflexion pour créer le sort original, des dizaines de milliers d’années pour en trouver la solution… »
« Ce n’est pas ce qui te tracasse vraiment, tu essaies seulement de penser à quelque chose qui puisse retenir ton attention. »
« Tu ne me connais que trop bien. »
« Il reviendra. »
« Il reviendra, ou je le réduirai en cendre d’un regard s’il me faut le trouver, si je le trouve. » c’était une pensée bougonne, elle détestait la situation telle qu’elle était.

L’atmosphère était moins oppressante, occupée par de l’inquiétude.

« Tu lui sautera dans les bras ! » Il avait pensé cela, avec un rire guttural qui tira une moue déconcertée à l’elfe.
« Je l’aime, mais que je sois réduite en cendres si cet homme me fait perdre le bon sens ! »

Elle croisait maintenant les bras, l’air contrarié.

« Allons, je cesse de t’asticoter, tu as beaucoup à penser, Cyradis… »

Et ce fut le silence, elle le remercia intérieurement malgré tout, et continua de fixer les flammes, alors qu’il ne restait plus du carnet qu’un petit tas de braises. Peu à peu, l’atmosphère s’éclaircit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyradis
Initié
avatar

Nombre de messages : 279
Age : 29
Localisation : somewhere in your dreams
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: L'ïlot-vent   Sam 2 Fév - 5:58

Que de longs mois s'étaient écoulés depuis cette soirée près de l'âtre. Que d'évennements... L'elfe somnolait toujours, égarée entre le sommeil et l'éveil, et c'était l'un des rares moments où elle était presque en paix.

Après le mariage... Elle avait passé les deux derniers mois à ne faire pratiquement que dormir. Ce n'était pas pour laisser les tenanciers de la maison, ou ses collègues de Reflet-de-Lune rassurés. Elle pouvait commencer une conversation, puis s'écrouler sans crier garre, profondémment endormie. Rien ne la réveillait dans ces moments-la. Ils en virent à craindre que ce ne soit lié au rêve d'émeraude et qu'elle ne finisse comme beaucoup trop d'entre eux... Mais non.

Il n'en était rien. Durant de très nombreux mois, elle avait négligé son corps, trop souvent omis de dormir, compensant cette énergie faiblissante avec celle de son esprit. Cependant, il était désormais une personne qui comptait rattrapper l'état de fatigue de l'elfe. Et de fait, elle pouvait parfois dormir plusieurs jours se réveillant à peine assez pour subvenir à ses besoins vitaux.

Elle avait l'impression de flotter dans un rêve presque constamment. Maedhros lui-même ne parvenait pas à toucher son esprit lorsqu'elle dormait, plongée si profondémment dans le sommeil qu'elle en érigeait des barrières mentales presque palbables. Avec le temps, elle se réveillait de plus en plus souvent, et de plus en plus longtemps, ce qui lui permis de prévenir son époux de la situation. Même de le voir brievement.

Mais, ce n'avait été que pour profiter de nausées désagréables et fatiguantes qui lui portaient par moment sur les nerfs. « Le calme... Il faut du calme... Laisser ces choses m'échauffer ne changera rien, c'est même mauvais... » Se répétait-elle sans cesse. Le plus souvent quand son estomac venait de se vider impitoyablement et qu'elle se trouvait la pâleur d'une réprouvée en se regardant dans la glace.


« Est-ce déjà arrivé Cyradis, que tu sois dans un état pareil? » Sa pensée laissait transparaître toute son inquiétude.
« Ne t'inquiète pas, je sens toujours Llewelyn. Et... Non, je n'ai jamais été malade à ce point. Cependant ce n'est probablement pas anormal... Nous aurions pu connaître pareille situation il y a longtemps. A ceci près qu'à l'époque, je n'oubliais pas de dormir deux jours sur trois... »
« En effet... C'était une époque, un monde, bien différent... Tu étais aussi différente... »
« Le temps et la mort ne m'ont pas épargné non... Je suppose que les changements de ma personnalité sont assez logiques par rapport à mon existence... »
« Vu ainsi, oui. Tu as un reflet affreux, reccouche-toi avant de t'éffondrer... » Douce pensée bienveillante et tendre.
« Je suis lasse c'est vrai... J'ai hâte que cette période s'achève, je n'en peux plus de rester sans cesse allongée... Regarde ce ventre! »

D'un mouvement un peu trop brusque qui failli lui couter une chute, elle se tourna de profile face au mirroir. En effet, elle avait un peu grossi, il aurait été étonnant que ce ne fût pas le cas en restant deux mois au lit aulieu de courire se battre ici et là...

« Quand il va revenir, si jamais l'envie de se souvenir que je suis malade à la maison lui prend, je vais en plus avoir droit à une reflexion sur mon embompoin! » Que de contrariété...
« Ne sois pas si dure voyons... »
« Je sais, il a bien pu passer souvent quand je dormais, mais pour moi, c'est comme s'il n'était pas venu, je ne l'ai pas senti, je ne l'ai pas entendu... » Pointe de chagrin.
« Cyradis... Tes barrières étaient si renforcées que je n'avais même pas accès à toi, comment imagines-tu que tu aurais pu sentir l'extérieur, enfermée dans de telles murailles? » Rien que douceur compatissante.

L'elfe soupira en se glissant de nouveau dans ses draps.

« C'était impossible en dormant de la sorte... Mais voilà deux mois que le monde tourne, j'ai le sentiment que le temps passe et qu'il m'a oubliée sur le chemin, je cours après la roue... »
« Deux petits mois, Lumière, seulement deux petits mois, la fatigue te rend morose... Ce n'est pas si grave... Tu ne vas pas apprécier mais... Repose-toi, tu en as clairement besoin. »

A regret, elle ferma les yeux.

« Parfois, j'aimerais que tu puisses lui parler, quand moi je ne peux le faire... »
« Dors, Lumière, dors... »

Elle finit par se rendormir, sombrant de nouveau dans l'abîme du sommeil.

--==HRP==--

Voilà après un long silence... x)


Dernière édition par le Mer 6 Fév - 20:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mornaglar
Maître de la Nature Rédemptrice
avatar

Nombre de messages : 2453
Date d'inscription : 24/05/2005

MessageSujet: Re: L'ïlot-vent   Mer 6 Fév - 9:57

(très très joli, tu devrais écrire plus souvent Wink )

_________________

Maître de la Nature Rédemptrice
Classe : Druide
Professions : Ingénieur, Mineur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyradis
Initié
avatar

Nombre de messages : 279
Age : 29
Localisation : somewhere in your dreams
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: L'ïlot-vent   Mer 6 Fév - 20:37

(j'ai surtout corrigées les fautes immondes que j'avais laissées *tousse* un autre texte à venir bientôt, quand j'aurais le temps)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'ïlot-vent   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ïlot-vent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Malhou, se réchauffe auprès vent Lvl.146 MAJ [20/11/10]
» Les passagers du vent.
» Le chevalier du vent
» [RESOLUE] Faire du vent
» petite question sur site de vent en angleterre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nature Rédemptrice :: La Rédemption :: L'Auberge-
Sauter vers: