Nature Rédemptrice

Guilde role play World of Warcraft - Kirin Tor
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un montre de feu ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faüve
Initié
avatar

Nombre de messages : 60
Age : 29
Localisation : Entre ici et ailleurs ...
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Un montre de feu ...   Dim 28 Jan - 18:45

J'ai pensé que vous pourriez vouloir en savoir plus sur Asÿann. C'est un personnage que j'ai grand plaisir à jouer parce que je me suis pasm al impliquée sur son BG...
Excusez la maladresse dans l'écriture de son histoire...

Bonne lecture (en espérant que vous vous endormirez pas avant Laughing )

Son histoire

Asÿann est née sur les terres d’Elwynn.
C’était une enfant curieuse de tout et très désireuse d’aider les autres. Ses parents avaient tout fait pour qu’elle ne manque de rien : Un toit au-dessus de la tête, trois bons repas par jour et même une scolarité grâce à sa mère qui lui faisait ses leçons. Dans son éducation, son père voulait absolument qu’elle reste très ouverte aux autres.
Une famille paisible, comme on en trouverait partout …

Lorsque la jeune fille eut 16ans, la guerre faisait rage. Le père d’Asÿann était habité par une rage qu’elle ne lui connaissait pas. Anciennement grand guerrier, il voulait défendre ses terres et surtout sa famille.
Un jour que la tentation fut plus forte que le reste, il disparu dans la nuit, ne laissant qu’une lettre contenant toutes les explications.

« Mon amour, ma fille,
Je n’en peux plus de savoir mes frères sur le champ de bataille sans moi. Je n’en peux plus de rester assis dans rien faire pendant que d’autres se battent et meurent pour la bonne cause. Je n’ai pas arrêté de réfléchir. Voilà des jours que j’essaye de me calmer.
Mais je me rends compte que ma place est là-bas, avec eux. Il faut que je me batte. Pour Elwynn, et pour vous.

Asÿann, si je ne reviens pas, tu le sauras. C’est long à t’expliquer, mais dans tes veines coulent mes deux héritages. J’aurais aimé t’en dire plus et t’aider à les comprendre. Il faudra que tu te débrouilles par toi-même. J’ai confiance. Garde en tête tout ce que je t’ai appris : reste ouverte au monde.

Mon ange, prends soin de toi et ne m’en veux pas. Il fallait que je le fasse. J’espère que tu me pardonneras …

J’espère vous revoir
»

Quelques mois plus tard, la mère d’Asÿann tombait gravement malade. La tristesse, la peur que son mari ne revienne pas, tout c’était bousculé dans sa tête. Elle commençait à avoir des hallucinations. Puis, vint la fièvre et la folie totale.
Asÿann faisait son possible pour s’occuper de sa mère et avait engagé une infirmière pour rester à son chevet et lui donner les soins qu’il lui fallait.
La jeune fille attendait désespérément le retour de son père. Elle savait que c’était le remède qui sortirait sa mère de la peur qui habitait maintenant ses yeux.

Un soir, Asÿann fit un horrible cauchemar. Lorsqu’elle se réveilla, il y avait du gèle partout sur les murs de sa chambre et le sol était couvert de glace. Quelque chose de grave s’était passé là bas. Il fallait qu’elle retrouve son père et qu’elle le ramène.

La jeune fille écrivit à son tour une lettre …

« Maman,
Je sais qu’aucunes plantes ne saura te rendre sourire. Aucuns remèdes n’existent dans les forêts ou ailleurs pour te guérir de ce mal. Mais moi je sais ce qu’il te faut. Je sais ce qui va te sauver. Je pars le chercher. Je te ramènerais papa…
Je te le promets.
Je t’aime,
Asÿann
»

Asÿann partit donc à la recherche de son père. Et plus elle marchait, plus le sol recueillait du sang et des cadavres. La jeune fille continuait droit devant, esquivant comme elle pouvait tous ces corps.
Bientôt, elle arriva en plein cœur d’une bataille. Les trolls semblaient bien plus nombreux et rapidement, prenaient le dessus sur le camp adverse. Asÿann ne savait pas se battre. Elle avait toujours été contre toutes formes de violence. Elle arriva tant bien que mal, à se frayer un chemin dans ce carnage, la peur au ventre.
Dans les hurlements, les coups et le sang, Asÿann buta contre le corps de son père. Il était là, couché sur le sol, les yeux encore ouverts. Des yeux vides et sans vie. La jeune fille entra dans une colère noire, qu’elle n’arrivait pas à contrôler. Comme si son corps empêchait son esprit de réfléchir. Il agissait, sans qu’elle ne puisse rien faire.

Puis plus rien. Le trou noir.

Lorsqu’Asÿann se réveilla, elle était chez elle. Elle avait des blessures sur une grande partie de son corps. Et ses mains. Elles lui faisaient tellement mal. Elle avait l’impression qu’on les lui brûlait et gelait sans jamais s’arrêter.
Elle apprit qu’elle fut dans le coma pendant des semaines. Ce qu’elle ne savait pas, c’était comment elle s’était retrouvée dans son lit. Personne ne voulait rien lui dire. On lui expliquait volontiers son état, mais jamais ce qui s’était passé sur le champ de bataille.

Un soir pourtant, son infirmière lui raconta. Asÿann avait été retrouvé au milieu de cadavres. Tous carbonisés. Mais elle avait prit la forme d’un espèce de monstre. Monstre de feu. C’est ce qu’ils ont dit ceux qui l’avaient retrouvé. Ce n’est que lorsqu’elle reprit forme humaine, qu’un des soldats la reconnue et la ramena chez elle. Il était apeuré. Il pensait que les trolls l’avaient maudite. Il disait qu’ils l’avaient transformé en monstre et qu’il fallait sûrement la tuer. La tuer pour ne pas que la malédiction ne s’abatte sur tout Elwynn.

En lui racontant ce qui s’était passé, Asÿann se rappela de certaines scènes. Elle se souvenait de sa colère. Puis ces trolls qui l’ont entouré. Il faisait chaud. Plus elle était en colère et plus la température augmentait, pour devenir insoutenable. Elle se rappela le feu, à ses mains. Elle se souvint aussi de son corps qui s’enflamma. La sensation étrange. Le feu partout, mais pas de douleur. Rien que de la haine. Elle se rappela avoir tué tous les trolls. Un par un. Elle se rappelait maintenant, et elle prit peur.

Qu’est ce qu’elle était en train de devenir ? C’était peut-être vrai. Le soldat avait sûrement raison. Elle était devenue un monstre. Il fallait sûrement qu’elle se sacrifie pour ne pas que la malédiction s’arrête avec elle. Mais soudain elle se rappela. La lettre de son père !

Elle n’avait pas compris quels étaient les « deux héritages » que lui avaient légué son père. « Dans tes veines coulent mes deux héritages ». Elle se répéta cette phrase jusqu’à ce qu’elle trouve : ses mains. Elle regarda attentivement ses veines. Cette sensation de chaud et de froid intenses. L’explication coulait dans ses veines. Un liquide bleu et un liquide rouge. Le feu et la glace.

Tout était plus clair. L’état de sa chambre après son cauchemar, le carnage enflammé qu’elle avait provoqué. Tout s’expliquait. Non, elle n’était pas vraiment un monstre. Quelqu’un de différent. Mais les autres ne comprendraient sûrement pas.

C’est ainsi qu’elle resta de longues années, enfermée chez elle, avec sa mère. Depuis qu’elle avait apprit la mort de son mari, la folie de sa mère avait progressé. La fièvre également. Le médecin ne lui donnait plus que quelques années à vivre et Asÿann promit à sa mère de rester jusqu’à la fin.

Pendant tout ce temps d’enfermement, la jeune fille apprit à se servir de ses pouvoirs. Elle comprit très vite que ses émotions dictaient les éléments. La tristesse pour le froid. La colère ou une gêne intense pour le chaud. Des émotions très peu contrôlables, ce qui compliquait tout. Asÿann avait beau faire des efforts, il lui était très difficile de maîtriser ses émotions.

Lorsque la jeune fille eu 20ans, sa mère mourut. Ne trouvant plus de raison de rester, Asÿann décida de partir. Il fallait qu’elle trouve une personne en mesure de l’aider à contrôler ses pouvoirs …

3 ans ont passé …

Asÿann était quelqu’un d’à part. La peur s’est installée en elle à cause du regard des autres. Elle voulait restée ouverte comme lui avait dit son père, mais tout était si dure pour elle.
Elle avait subit la violence de ceux qui avaient peur de ce qu’elle était. Les blessures des tortures qu’elle a endurées marquent son corps.

Mais elle a fait aussi de belles rencontres qui l’ont aidé à mieux comprendre ce qui lui arrivait. Des êtres dotés de « dons » tout aussi impressionnant que les siens. Des gens rejetés comme elle d’une majorité de personnes.

Samias en particulier. Un lien entres eux c’était tissé. Quelque chose de particulier. De l’amour, peut-être plus. Elle a risqué sa vie pour la sienne et inversement. Ils ont enduré des épreuves ensembles, jusqu’à ce que Samias ne lui donne plus de nouvelle et la laisse à nouveau seule.

Le hasard la conduisit sur la route des membres de la Nature Redemptrice. Sa volonté d’aider à tout prix avait peut-être enfin payé. On lui proposa une place dans cette guilde. Peut-être qu’enfin elle ne serait plus seule.
Et puis, Greenwolf lui a promis qu'il serait là. Il n’a même pas eu peur quand elle lui a avoué ne pas être humaine. Il l’a rassuré. Il était différent.

Peut-être que les autres sauront être aussi compréhensifs. Et ça valait le coup d’essayer …

Alors elle accepta l'offre. Et advienne que pourra ...

Son caractère

Asÿann est timide, peu sûre d’elle. Elle n’a pas une bonne image d’elle-même, assumant mal ce qu’elle est.
Mais c’est quelqu’un qui inspire la confiance. Elle est douce et d’une grande gentillesse.
Malgré les violences subies et sa peur pour les autres, elle sait les mettre de côté quand il est question d’aider les autres.
C’est quelqu’un d’extrêmement émotif …

Lorsqu’elle est très en colère, Asÿann se transforme en ange de feu. Elle entre alors dans une furie totale et cherche à brûler tout ce qui se trouve sur son passage. Le feu est l’élément qu’elle n’arrive pas contrôlé. Cela peut lui attiré pas mal d’ennuis …

Lorsqu’elle est triste par contre, Asÿann se transforme en ange de glace. Elle devient silencieuse et le froid envahit tout ce qui l’entoure. C’est un élément qu’elle apprend à maîtriser, plus que le feu (HRP : Asÿann sera une mage de glace, d’où le fait qu’elle maîtrise bien plus la glace que le feu dans son BG :p)

Apparence

Asÿann a la peau mate et des cheveux blonds qui lui arrivent un peu plus bas que les épaules. Elle a des yeux bleus, couleur glace, une particularité qui attire. De taille plutôt petite (1m58).

Elle à l’apparence d’une jeune fille très fragile, qu’on a souvent envie de protéger. On oublie rapidement, à voir son visage, qu’elle est à elle seule une arme et qu’elle peut mettre en danger les autres …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreams.cowblog.fr/
Mornaglar
Maître de la Nature Rédemptrice
avatar

Nombre de messages : 2453
Date d'inscription : 24/05/2005

MessageSujet: Re: Un montre de feu ...   Dim 28 Jan - 22:25

(Très intéressant, faudrait que tu rencontres Solstis, un mage aussi maladroit en société que dans les arcanes ! Merci pour ton post thumleft )

_________________

Maître de la Nature Rédemptrice
Classe : Druide
Professions : Ingénieur, Mineur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faüve
Initié
avatar

Nombre de messages : 60
Age : 29
Localisation : Entre ici et ailleurs ...
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: Un montre de feu ...   Dim 28 Jan - 22:47

(ça sera avec plaisir ^^ Pour ce qui ai du BG, j'ai fais de mon mieux ! Mais merci Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dreams.cowblog.fr/
greenwolf
Initié
avatar

Nombre de messages : 130
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: Un montre de feu ...   Lun 29 Jan - 16:29

cheers dwarf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyradis
Initié
avatar

Nombre de messages : 279
Age : 29
Localisation : somewhere in your dreams
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: Un montre de feu ...   Mar 30 Jan - 15:46

(Green et ses posts constructifs xD *kiss*)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
greenwolf
Initié
avatar

Nombre de messages : 130
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: Un montre de feu ...   Mar 30 Jan - 16:33

(mais heu.....c'est toujours moi qu'on embete snifff Crying or Very sad smooch )

What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un montre de feu ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un montre de feu ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je montre mon antre
» [Objet] Oh ma G-Shock ! (Montre).
» Montre échelle 1/1
» Montre moi ton desktop, je te dirai qui tu es! ^^
» Contre-la-montre du Casino

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nature Rédemptrice :: La Rédemption :: L'Auberge-
Sauter vers: