Nature Rédemptrice

Guilde role play World of Warcraft - Kirin Tor
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Quand la Lune touche son reflet dans le puit...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cyradis
Initié
avatar

Nombre de messages : 279
Age : 29
Localisation : somewhere in your dreams
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Quand la Lune touche son reflet dans le puit...   Ven 12 Jan - 19:30

Cyradis observait l'eau du puit de Lune pensivement, sous une pleine Lune brillante, dont la lumière effleurait son visage au même titre que la légère brise regnant dans Le Parc, douce caresse à sa manière réconfortante, un côté de la nature inflexible se riant de la corruption du monde, qui s'étendait, haletant, à ses pieds, s'éssouflant sous le poid des maux pesant sur lui. Puis, Greenwolf était arrivé, interrompant ses réflexions, biensur elle l'avait vaguement sentit, seulement vaguement, ses reflexions l'absorbait trop, et elle se promit d'être plus prudente, si cette fois c'était un ami qui venait, il n'en serait pas toujours autant. Non, vraiment, une dague dans le dos était ce dont elle n'avait pas besoin, sans sa gardienne, sa jumelle, sa tendre Llewelyn partie au loin, elle devait se protéger seule, elle avait promis, et elle entendait bien tenir cet engagement, si elle allait mal, sa soeur le saurait à la seconde même, occupée à ca qu'elle était, elle n'avait certainement pas besoin de s'inquieter pour elle.

Laissant là ses lugubres réflexions, elle salua le mage, un visage toujours aussi calme et serein qu'à l'habitude, une remarque que lui avait faite Phenryth, un calme qui semblait ne pas vouloir se dépeindre alors que lui-même était dans tous ces états. Oui mais c'était sa faute, même si elle n'avait fait qu'énnoncer des faits, elle n'avait pas besoin de le voir frapper la pierre pour savoir qu'elle l'avait bléssé, mais c'était inévitable, de quelque manière qu'elle aurait dit les choses, il n'aurait pu qu'être bléssé, voilà pourquoi il avait tant de mal à rester calme et elle tant de facilité...

La discussion débuta, elle lui annonça, justement, qu'elle avait réglé le problème concernant Phenryth, et c'était le cas, même si elle n'entra pas dans les détails, à la fois car elle l'avait promis, et à la fois car certaines choses devaientt, pour la sécurité de tous, rester tenues secrètes. La discussion dériva ensuite et elle finit par lui conter son histoire, pour le moins, ce qu'elle en connaissait, et en omettant volontairement bon nombre de choses, tant sur sa vie passée que sur l'actuelle. Il y a certaines choses qu'il vaut mieux garder secrètes, avouer ce qu'elle fut, et qui Llewelyn servait en ce moment étaient déjà beaucoup, malgré la curiosité du mage, elle se contenta de continuer à sourire, gardant pour elle ses secrets, et ses inquiétudes. Elle était contente de discuter, même si elle ne disais qu'une infime partie de ce qu'elle pensait, du moins son sourire était sincère.

Le temps avait passé, la Lune brillait toujours, l'air s'était rafraîchit mais la brise s'en était allé, le mage était fatigué et décida de dormir là, sur le puit de Lune, elle veilla donc, une fois de plus elle ne dormirait pas, il y avait beaucoup à faire, beaucoup à penser, les choses étaient complexes, comme son existence se disait-elle, alors qu'un peu plus tôt Greenwolf avait qualifiée sa vie de « fascinante » ... Elle avait trouvé cela étrange de dire une telle chose, bien qu'elle comprenait parfaitement pourquoi il l'avait dit, pourquoi tout le monde sauf elle pouvait en dire autant, certainement.

La discussion silencieuse interrompue plus tôt reprit alors, et sur son visage calme se peignit un étrange sourire, perdu quelque part à la frontière entre la joie et la tendresse...

......



Le lendemain...


......

La journée ensoleillée avait étiré son fil encore et encore, le mage s'en était allé, des gens avait défilé, se promenant paresseusement au gré de leur envie, venant généralement trouver un endrois paisible où discuter. De toutes les races, ils passaient ici apportant leurs humeurs variées, certains flanaient avec insouciance, plaisantant et riant de bon coeur, d'autres plus moroses ou soucieux, venaient chercher une taverne calme pour noyer leurs soucis en silence... Cyradis posait les yeux sur eux, observant calmement tout ce qui se passait, elle souriait intérieurement, les temps n'avaient pas tant changé, mis à part le mélange des races, pour l'instant du moins.

Finalement, elle avait décidé d'aller chasser un peu à la tombée de la nuit, trop absorbée, elle n'avait encore rien avalé depuis la veille et son estomac criait haut et fort son indignation, trop préoccupée par les autres, et pas assez par elle-même, cette pensée venant d'Ambre venait de fuser dans son esprit comme un reproche touchant en plein dans le mille, si elle n'avait pas été si maîtresse d'elle-même, elle en aurait rougit.

Lorsqu'elle revint rassasiée de sa chasse dans la fôret, elle aperçu, assis sur le bord du puit, son vieil, très vieil ami, Merendir. Approchant de sa démarche légère et silencieuse, songeuse de le voir seul ici, elle vint s'assoir à ses côtés en silence. Au bout de quelques minutes, il finit par se rendre compte de sa présence, s'étonnant de ne pas l'avoir entendue arriver. Elle lui répondit simplement que parfois elle était tellement absorbée par ses réflexions, qu'elle pourrait presque en devenir invisible.

Puis vint l'éternel « comment vas-tu? », et elle comprit alors son air abattu, non, son air sombre, triste, et déprimé... Son ordre, celui auquel il appartenait depuis si longtemps, la Tendre Aurore, venait de s'éteindre quelques minutes auparavant, et pour arranger les choses sa femme était toujours introuvable, depuis le temps, Cyradis souhaita pour lui qu'elle ne soit pas morte... Alors elle y songea... Depuis combien de temps n'avait-elle pas essayé? Des milliers d'années pour elle, seulement quelques mois pour eux... Mais cela lui était naturel, quelque chose que l'on ne peut oublier...


- Il y a bien longtemps que je n'ai pas usé de mes chants, mais si tu le souhaites, je peux chanter pour toi... Cela t'apaisera un peu, au moins pour ce soir, c'est le moins que je puisse faire...

Il avait alors acceptée sa proposition avec joie, nul doute qu'il se souvenait de ce dont elle était capable, oui, cela lui ferait du bien. Alors elle retira sa main, qu'elle avait posé sur son épaule pour lui témoigner sa compassion, et commença à chanter en vieux darnassien une chanson calme, comme toujours, sa voix était sure et cristalline, d'une pureté d'eau claire... Au fil de la chanson, dont le rythme variait comme celui d'une histoire, sa voix prennait des intonations différentes, alors que le pouvoir semblait couler dans les mots à la manière de vagues lentes et majestueuses, communiquant son calme et sa sérénité tranquilement à Merendir.

Puis il parlèrent du passé... Les souvenirs... Il demanda d'où lui venait ce don, c'était l'une des réponses qu'elle n'avait jamais eu, elle ne lui proposa donc que des hypothèses, notant que certaines choses ne réclamait pas d'explication, seulement l'acceptation, surtout les choses touchant à la volonté d'Elune, ce à quoi il acquiessa... Il connaissait son histoire et celle de sa soeur, qui avait été sa compagne il y avait un moment déjà, leur vie hors du commun, et paraissait parfaitement accepter qu'il ne faille pas l'expliquer.

Il était déjà tard, il devait rentrer voir si ses enfants allaient bien, ils se dirent donc aurevoir, précisant qu'ils étaient contents de s'être revus, bien que l'un comme l'autre ne l'ai pas vraiment montré auparavant, dernières recommandations de la part de Cyradis et le voilà qui s'éloignait tranquilement, l'air un peu sombre, mais bien mieux que lorsqu'elle l'avait rencontré.

Cyradis quant à elle retourna s'assoir au bord de l'eau... Il lui avait appris que les grottes du temps s'étaient ouvertes... La mine soucieuse malgré elle, elle repris ses réflexions, un problème eventuel de plus s'ajoutait à la liste déjà trop longue de ce qui pesait sur le monde...




--==HRP==--

Voila cela faisait très longtemps que je n'avais pas écrit et j'ai eu une envie soudaine! J'espère que le pavé ne vous genera pas^^ bisous Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mornaglar
Maître de la Nature Rédemptrice
avatar

Nombre de messages : 2453
Date d'inscription : 24/05/2005

MessageSujet: Re: Quand la Lune touche son reflet dans le puit...   Sam 13 Jan - 17:42

(Très joli texte, et bien dans l'air du temps, bravo Smile )

_________________

Maître de la Nature Rédemptrice
Classe : Druide
Professions : Ingénieur, Mineur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyradis
Initié
avatar

Nombre de messages : 279
Age : 29
Localisation : somewhere in your dreams
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: Quand la Lune touche son reflet dans le puit...   Dim 14 Jan - 18:11

(*s'incline* merci beaucoup^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand la Lune touche son reflet dans le puit...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand la Lune touche son reflet dans le puit...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cree des reflet annimé dans l'eau facilement
» Suicide au plasma pour faire disparaitre un objet
» Lune d'Argent
» [Graphisme] Faire un miroir/reflet sur l'eau
» blueprint en solo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nature Rédemptrice :: La Rédemption :: L'Auberge-
Sauter vers: