Nature Rédemptrice

Guilde role play World of Warcraft - Kirin Tor
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L’Horrible Petit Dictionnaire Scientifique d’Eriadora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lyadh
Invité



MessageSujet: L’Horrible Petit Dictionnaire Scientifique d’Eriadora   Ven 25 Aoû - 1:33

Ce qui suit est une copie d'un dictionnaire publié par Eriadora, du royaume Kirin tor, il y a un petit moment déjà. Ca change des posts d'éternels ouinages/ralages/floodages stériles et amènera peut-être un semblant de sourire à ceux qui le perdent facilement ! Pour ceux qui ne connaissent pas, bonne lecture Wink


Sommaire :

I. Les races.

1. Humain
2. Nain
3. Gnome
4. Elfe de la nuit
5. Haut elfe
6. Orc
7. Tauren
8. Troll
9. Réprouvé

II. Les classes.

1. Guerrier
2. Chasseur
3. Druide
4. Mage
5. Prêtre
6. Démoniste
7. Druide (bis)
8. Chaman
9. Voleur
10. Paladin





Préambule :


L'Horrible Petit Dictionnaire Scientifique est l'oeuvre d'Eriadora, voleuse ingénieure humaine, parfaitement respectable, enfin du moins c'est ce qu'elle prétend, membre de la guilde Vox Libertatis (sur le server Kirin Tor).
La jeune apprentie scientifique guidée par sa grande curiosité a donc commencé un travail d'ampleur de recherche dont les analyses et les conclusions (au ton si particulier) sont compilées dans cet ouvrage qu'elle livre au public. Il est encore incomplet, mais la suite suivra bientôt et une maison d'édition gnome aurait déjà manifesté son intérêt.


Dernière édition par le Ven 25 Aoû - 1:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lyadh
Invité



MessageSujet: Re: L’Horrible Petit Dictionnaire Scientifique d’Eriadora   Ven 25 Aoû - 1:33

Races :


1. Les humains.

Aberration de l’évolution (voir ‘Théorie de la Révolution’). Grand, beau, fort, jeune, sentant bon le sable chaud, l’Humain veut tout dominer, mais n’est même pas capable des se dominer soit-même. Or, il déteste tout ce qu’il ne peut dominer, si par hasard il admet que ça existe, ce qui en soit est problématique pour lui. Heureusement, pour l’Humain, il n’y a que des solutions, généralement à base d’élimination systématique et de massacre de masse. L’être humain est néanmoins altruiste et aime faire le bien, il s’invente donc tout un tas de prétexte pour continuer à faire le bien malgré tout, les plus connus sont : « Mais c’est pour votre bien ! », « C’est eux qui ont commencé alors que franchement c’est pas un signe d’agressivité qu’on ait massacré le village pour prendre la mine », « Non mais franchement, si ça avait une âme ça serait pas aussi moche. », « Oups, sorry pour la décapitation… ». L’Humain aime les épées, les haches, les masses, les lances, les bâtons, les dagues, les couteaux, les trucs tranchants, les trucs contondants, les armures, les armes de siège, les boules de feu, les invocations de gros monstres, les poisons, les armes de destruction massive et la paix.

Humains célèbres :
* Sir Belle-gueule le Droit-qu’on-peut-lui-faire-confiance : Grand paladin qui céda au côté obscur et se dit que, comme c’était sacrément cool d’être mort, faudrait en faire profiter ses copains. (aussi connu sous le nom de Prince Arthas).
* La douce Dame Lyria la Miséricordieuse : Paladine tenante du record du plus haut empilement de tête d’orcs fraîchement décapitées avec les dents. Milite pour la paix dans le monde entre deux campagnes d’extermination.
* Pas-Sir-du-tout Bob : Simple paysan qui se demandait comment il allait bien pouvoir cultiver son champ bourré de centaines de monstres sanguinaires et qui se demande comment il va bien pouvoir cultiver son champ maintenant qu’il se fait piétiner par des centaines d’aventuriers (sanguinaires aussi).
Revenir en haut Aller en bas
Lyadh
Invité



MessageSujet: Re: L’Horrible Petit Dictionnaire Scientifique d’Eriadora   Ven 25 Aoû - 1:34

2. Les Nains.

Petit personnage barbu, trapu, grognon et alcoolisé. Le Nain est connu pour sa droiture mêlé d’une grand subtilité qui l’amène souvent à trancher dans le lard (élément bien connu de son alimentation). Grand ba(r)tisseur, enginieur habile, guerrier redoutable, le Nain aime faire la fête dans une grande taverne sous une montagne avec un crâne d’ennemi comme verre. Exceptionnellement, le Nain fera la fête au dessus de la montagne, mais seulement s’il y a une grande taverne avec des crânes d’ennemi. Le Nain n’aime pas ce qui est à sa hauteur, il fait donc les choses en grand, mais il sait rester simple et se contenter de détourner un petit fleuve de lave pour sa forge privée. Le Nain est donc une demi-portion qui consomme portion double. Cela vaut aussi bien pour la nourriture que pour la barbe, qui en contient d’ailleurs souvent (de la nourriture). Le Nain aime sa barbe, il la chouchoute, il lui fait des tresses, il la lave et la coiffe tous les matins avant d’aller se consacrer à la dégueulasser pour le reste de la journée. Le Nain est aussi une grosse flemasse qui aime sa maison (enfin sa forteresse sous la montagne) et ses pantoufles en peau d’Orc, il n’aime pas sortir ce qui est bon pour les Elfes, il préfère largement rentrer. Les villes naines sont prévues à cet effet, puisque étant faites sous terre, chaque fois qu’on sort d’une maison on rentre quand même. Le jeune Nain est plus aventurier, il aime beaucoup l’ar(d)chéologie, mais il garde ses vieilles habitudes, dominé par son désir de rentrer quelque part, il part avec des pioches pour creuser et découvrir des vieilles ruines où il pourra rentrer pour faire un feu (creuser un puit de lave) et boire une chopine (celle qui n’a que deux anses).

Nains célèbres :
* Grotul Bariton : Chanteur (arg) Nain à la voix reconnaissable à défaut d’être reconnue. Il aurait chanté pour le Roi une fois. Cela a peut-être un lien avec sa promotion en tant que sergent de mission suicide en Kalimdor.
* Kartula la reine du Lard : Inventeuse du Orgrimurger, sandwich nain à base de lard d’Orc. Fière prêtresse naine, elle sauva toute une garnison assiégée par les Orcs du temps de la guerre grâce à cette recette miracle.
* Bormolu Le Tendre : Guerrier nain qui survécu à soixante douze jours de bastonnade ininterrompue par une bande de Trolls farceurs. Après cent trente et un jours et demi dans le coma, Bormolu se réveilla pour découvrir que sa femme l’avait quitté, que ses enfants s’étaient arrachés ses possessions et qu’il avait du cholestérol (voir ‘médecine’). Comme il était bien nommé, il leur pardonna leur peu de foi après les avoir tous tabassés et rejoignit les Ordres pour remercier les Dieux nains d’avoir permit à son armure de mieux supporter le passage à tabac des Trolls que lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Lyadh
Invité



MessageSujet: Re: L’Horrible Petit Dictionnaire Scientifique d’Eriadora   Ven 25 Aoû - 1:35

3. Les gnomes

ruc un peu fou déguisé en Nain ou Nain déguisé en truc un peu fou. Barbu mais point trapu, bedonnant juste, le Gnome est le savant, le créateur, le rêveur, l’artiste, celui qui voit là où les autres sont aveugles. Contrairement à l’Humain, le Gnome sait qu’il ne domine rien (sa petite taille aide), mais il est persuadé qu’un jour, grâce à la science, on pourra tout dominer, et cela dans une merveilleuse harmonie. Le schéma de pensé du Gnome est logique, mais le dépasse parfois, ainsi il commence par « Pourquoi c’est comme ça ? », il continu avec « Pourquoi ça serait pas autrement ? » et il finit par « Pourquoi c’est autrement ? » alors que c’est toujours comme ça ! Ainsi, le Gnome n’invente pas pour modifier la réalité, mais parce qu’il croit que la réalité est déjà modifiée. Le Gnome aime la fête, il aime les feux d’artifice, les pétards et la dynamite, il a d’ailleurs une sale tendance à les mélanger par inadvertance. La politique n’intéresse pas le Gnome, il ne sait même pas ce que c’est, en fait, il croit que c’est un dysfonctionnement caractérisé par le fait que la machine fait plusieurs ‘tics’ différents. Malheureusement, le Gnome n’a aussi plus de ville natale, Gnomeragan ayant été dévastée par son système de défense. Heureusement, les Nains sont là pour les accueillir (ils le regrettent parfois !).

Gnomes célèbres :
* Stumpy Boulino : Ingénieur fou particulièrement connu pour avoir créé l’auto-paire-de-lunette, une seconde paire de lunette qui s’abaisse automatiquement sur les yeux lorsqu’on essuie ses lunettes normales. Egalement très connu pour ses travaux mathématiques où il démontre que le six à l’envers n’est pas le neuf. Il lui arrive de vendre des vers de terre dans une ville où se déroule une étrange fête nommée le Schmilblick.
* Pirpila Bool : Très grande alchimiste de la société gnome. On lui doit de nombreux remèdes, notamment un très connu qui permit de soigner certains cas de Peste, malheureusement, ce remède provoquait des vomissements terribles qu’on retient sous le nom de : la Gerbe de Bool.
* Ovierto el Magnifico : Voleur gnome se considérant comme le plus grand bretteur de l’histoire mais dont la moustache rose bonbon nuit fortement à la crédibilité. Il est connu pour avoir su ne pas charmer plus d’une Humaine et l’absolu totalité des Elfes qu’il a rencontré. Son sacrifice héroïque dans l’affaire du cafard tirisfalien (voir ‘bug’) le fait néanmoins entrer dans l’histoire comme le plus grand raté de tous les temps.
Revenir en haut Aller en bas
Lyadh
Invité



MessageSujet: Re: L’Horrible Petit Dictionnaire Scientifique d’Eriadora   Ven 25 Aoû - 1:35

4. Les elfes de la nuit.

Etre raffiné et cultivé, doté d’une grande intelligence, d’une sagesse millénaire, de l’immortalité, mais sans le raffinement, la culture, l’intelligence, la sagesse millénaire et même plus l’immortalité en prime, mais par contre il a les oreilles pointues ! L’Elfe de la Nuit est grand, svelte et pourtant super baraque ! C’est un peu un genre de Nain allongé. L’Elfe de la Nuit est inquiétant, distant, suspicieux, méfiant, prudent, attentif, en d’autres termes, il fait confiance à son entourage et l’a toujours à l’œil pour bien être sûr qu’il a toujours le droit d’en faire parti (de son entourage). L’Elfe de la Nuit aime la Lune, la nuit, la nuit avec la Lune, la nature, les oiseaux, les arbres, les fruits et les légumes. Il aime manger de la salade dans sa petite maison sans prétention et n’aime le vert que lorsqu’il est dans son assiette (du moins, l’accueil qu’ils réservèrent aux Orcs le laisse imaginer !). Il n’aime pas les étrangers, mais il n’est pas raciste ou xénophobe, que non, pour preuve, il en va jusqu’à considérer qu’être dans son champ de vision sans être un Elfe demeure dans les limites du tolérable. L’Elfe de la Nuit n’aime ni la technologie, ni la magie, il aime vivre au naturel et aider les écureuils à retrouver leur garde-manger. On remarquera que les femmes ont une place plus importante au sein de la société elfique, mais on doit aussi remarquer qu’il y a plus femmes que de femmes, ce qui fait souvent l’objet de blagues salaces naines sur la virilité des hommes elfes. L’Elfe de la Nuit se considère comme le sauveur du monde car il a sacrifié son immortalité pour se sauver et ne comprend pas qu’on ne suive pas ses conseils avisés de type qui a perdu son immortalité.

Elfes de la nuit célèbres :
* Saryna BigEars : Druidesse elfe au nom encore très original, héroïne du peuple elfique adulée pour avoir sauvé une colonie de hérissons du Fléau qui ravageait la ville humaine voisine. Plusieurs des hérissons ont reçu la feuille du mérite pour leur courage au combat deux ans plus tard.
* Koriel FlyingSquirrel : Chasseur elfe connu pour ses talents d’acrobate dont il usait et abusait pour rallier des sites inaccessibles aux autres d’où il pouvait tirer à l’arc en toute quiétude. Mort en s’écrasant au milieu d’une bande de démons après avoir raté sa branche. Médaillé à titre posthume pour la beauté du geste.
* Onery JustSkinIt : Styliste elfe ayant créé la première ligne de vêtements en cuir ‘champ de bataille, été comme hiver’, à base du cuir de toutes les espèces imaginables dont on peut trouver les cadavres sur un champ de bataille, des patchworks du meilleur goût avec comme slogan « tuer n’est pas gâcher ». Suivit avec enthousiasme par la majorité des Elfes soucieux de participer au tri des déchets.
Revenir en haut Aller en bas
Lyadh
Invité



MessageSujet: Re: L’Horrible Petit Dictionnaire Scientifique d’Eriadora   Ven 25 Aoû - 1:36

5. Les Haut-elfes

Le mêmes qu’au dessus mais en exterminé. (Nuançons néanmoins, le Haut-Elfe aime la magie et il en reste quelques-uns).

Haut-elfes célèbres
* Sylvanas WindRunner : oups… mauvais exemple.
* Iridia SparkingLight : Grande magicienne de Quel’thalas qui, courageusement, n’y combattit pas suite à un accident magique. Actuellement mouton, personne ne sait pourquoi ça dur si longtemps.
* Bobiel NothingButBobiel : Parce que les Humains doivent pas avoir le monopole du paysan quand même non ?!
Revenir en haut Aller en bas
Lyadh
Invité



MessageSujet: Re: L’Horrible Petit Dictionnaire Scientifique d’Eriadora   Ven 25 Aoû - 1:36

6. Les orcs

Si la baleine avait été un gros herbivore terrestre paisible, on aurait pu appeler l’Orc la baleine tueuse, ce qui est d’ailleurs le cas, mais en vert et avec des crocs et une sale gueule. L’Orc est grand, musclé, imposant et peu futé à défaut d’être malin. L’Orc est adepte de la doctrine du « ni vu, ni connu, je t’explose la tronche », mais plus pour le principe que pour l’amour du sang, et puis en général, on a le temps de le voir. L’Orc est honorable, il est un guerrier, il est fier, et il pu des pieds. L’Orc aime construire sur du neuf, il anéanti donc tout ce qui est trop vieux pour repartir sur de bonnes bases. L’Orc aime l’art et le cochon, il mange d’ailleurs des deux mais seulement avec les doigts. Il aime faire la fête et boire de la bière dans des Nains. Grand sportif, l’Orc a aussi développé plusieurs olympiades basées sur le lancé de Gnome, le pietinage d’Elfe et la maroquinerie humaine. En fait, l’Orc aspire juste à ce qu’on le laisse tranquillement vivre sa vie de plaisirs bon enfant.

Orcs célèbres :
* Gork le Féroce : Guerrier Orc féroce au combat et connu pour écorcher ses adversaires, il aime beaucoup se faire des slips dans la peau de ses ennemis.
* Gorka la bourrine subtile : comme son frère, mais en plus gentille puisqu’elle les tue avant de les écorcher (ses ennemis). Un peu plus grosse, elle doit se rabattre sur le string qui plaît beaucoup aux Orcs pervers et est très dur à supporter pour le reste du monde vivant.
* Kroklok le Philosophe : Grand représentant de la philosophie orc, connu pour plusieurs grandes phrases comme « dans le doute, frappes encore », « faut pas pousser le Tauren des les orties », « qui vole un Orc a pas volé une grosse baffe dans la gueule », « il n’y a pas de fumé sans pillage, ou alors c’est un coup du Goblin », « Tous bourrins et un bourre tous » et même un peu de mathématiques « un Nain averti vaut un Humain ».
Revenir en haut Aller en bas
Lyadh
Invité



MessageSujet: Re: L’Horrible Petit Dictionnaire Scientifique d’Eriadora   Ven 25 Aoû - 1:37

7. Les Taurens

Grand être vachesque mais faut pas lui dire sous peine de se faire éclater la tête. Le Tauren accompli un exploit, celui de cumuler une pilosité plus développée que le Nain et l’Elfe avec un groin plus gros que celui du Gnome. Le Tauren est grand et fort (décidément), il aime les gros marteau mais peut aussi se contenter de petites armes de poing comme le tronc de baobab géant de Kalimdor. Le Tauren est vieux et noble, il est sage et est attentif aux esprits anciens auxquels il aime parler et demander conseil autour du feu en regardant passer les métros gnomes en ruminant. Le Tauren consacre son existence à la Grande Chasse, mais il ne sait pas encore ce qu’il chasse, deux écoles s’opposent donc : celle des guerriers qui chassent tout ce qui bouge, on sait jamais ça pourrait être ça, et celle des philosophes qui s’enferment dans une caverne en attendant de savoir (ces derniers ont d’ailleurs une sale tendance à croire que le premier truc qui rentre dans la grotte est probablement la proie envoyée par les esprits). Le Tauren aime que les choses soient à sa taille, c’est à dire trois fois plus petite que la moyenne des constructions naines. Il aime la nature et gambader dans les prés. Le Tauren n’aime pas la politique et ses mensonges, il aime la sincérité et aller droit au but, il aime le compromis et la négociation mais sans arrière-pensé. Le Tauren n’aime pas celui qui est fermé d’esprit et se fait un devoir de lui ouvrir le crâne à coup de tronc.

Taurens connus :
* Hul le gros oof : Chaman au savoir immense qui ne sort jamais sans son tronc, il prétend avoir découvert une nouvelle méthode de communication basée sur les échos provoqués par les coups de tronc. Sa tendance à le tester sur tout le monde lui a valu son surnom.
* Sarm GrossTotem : chef d’un clan mineur célèbre qui prétend avoir le plus gros totem du monde. Son clan s’est particulièrement distingué par le nombre d’Orcs qu’il a tué lors de la guerre contre les ennemis des Orcs. Le tronc, ça fait du dégât collatéral.
* Orse LandRover : chasseur qui mena plusieurs assauts taurens dans un style très particulier généralement à base de gros troncs roulant suivis par des guerriers sanguinaires beuglant et bavant. La tactique fut abandonnée suite à un grave accident où l’armée tauren fut décimée lorsque son chef oublia que cette technique marchait lorsqu’on partait du haut de la colline et pas du bas (parce que les troncs reviennent sinon).
Revenir en haut Aller en bas
Lyadh
Invité



MessageSujet: Re: L’Horrible Petit Dictionnaire Scientifique d’Eriadora   Ven 25 Aoû - 1:37

8. Les trolls

Personnage vicelard et malsain, puant les pieds pour la bonne et simple raison qu’il en mange. Le Troll n’aime rien sauf lui. Il est teigneux et pratique des rites étranges et sataniques mais sans Satan (d’ailleurs c’est qui celui là ?). Il est moche, il est méchant, il est bête et il fait peur à voir. La culture troll dit que tout ce qui vie se torture, se tue et/ou se mange, parfois dans le désordre. Il aime les détritus, les égouts, les forêts marécageuses, les jungles pourries et tout ce qui est faisandé. Le Troll n’est pas cruel, il est incompris, ce qui tombe bien puisque lui-même ne comprend pas le monde et ne veut pas le comprendre. Le Troll est bon enfant, il ne faut pas voir de malice dans les osselets fais à base de doigts fraîchement arrachés, ni dans les bombes à sang faites en estomac et encore moins dans les concours de hurlements de prisonnier. Le Troll n’a pas d’ennemi, il mange de tout, la seule chose qu’il pourrait considérer comme un ennemi est un truc qui pourrait le manger lui-même, donc un autre Troll.

Trolls connus :
* Kol’Tik l’écorcheur : chercheur en travail du cuir et dépeçage qui créa les premières statistiques sur la surface en m² de la peau d’individus de différentes espèces. Il a découvert que le Nain fournissait bien plus de peau qu’on aurait pu l’imaginer.
* Ratika : plus grande bourreau de l’histoire des Trolls, elle inventa des tortures raffinées (comme le sel) et carrément rigolotes à base de rats, de clous et de petites cuillers. Aussi arracheuse de dents (mais qui ne ment pas pourtant), on lui doit un ouvrage connu dans toutes les prisons du monde où elle expose les subtilités de la torture psychologique : « La viande aussi à des sentiments ».
* Roland : Pas sûr que ça soit un Troll lui…
Revenir en haut Aller en bas
Lyadh
Invité



MessageSujet: Re: L’Horrible Petit Dictionnaire Scientifique d’Eriadora   Ven 25 Aoû - 1:38

9. Les réprouvés

Comme l’Humain, mais en mort, mais pas trop. Le Réprouvé est un mort-vivant et fier de l’être, qui veut vivre sa mort comme n’importe quel décédé ! Le Réprouvé est flétri, il sent bon la boue froide, n’a plus de muscle et de tendon, en fait il ne sait même pas comment il est debout. Le Réprouvé est conscient qu’il est encore un sal coup des mages, mais ça ne le gène pas, car rien ne l’arrête. Le Réprouvé aime le Réprouvé, il n’aime rien qui soit vivant et rien qui soit mort sans être Réprouvé. Le Réprouvé existe grâce à la peste, mais il ne sert pas le Roi Liche, il préfère de loin Sylvanas WindRunner qui est probablement quelqu’un de beaucoup plus saint puisque c’est une banshee. Tout le monde veut détruire le Réprouvé, et le Réprouvé le lui rend bien, le vivant c’est malsain, c’est plein de sang et d’organes qui fonctionnent. Le Réprouvé aime corrompre, empoisonner, les cafards et faire ‘bouh !’ dans les couloirs sombres, il aime aussi faire ‘Coucou ! Devines qui c’est !’ aux jeunes Humaines perdues dans la forêt sombre avant de les manger. Le Réprouvé est en guerre avec tout le monde, mais ses alliés ne le savent pas encore.

Réprouvés célèbres :
* Sultuk : Chanteur démoniste connu pour avoir dédiabolisé la démonologie (un comble) grâce à ses chansons militantes dont un classique : ‘Les démons sont nos amis, il faut les aimer aussi, comme nous ils sont pourris, comme les cafards et les esprits’.
* Relsana : célèbre alchimiste dont la principale activité est une concurrence bon enfant avec Pirpila Bool, l’une créant les maladies que l’autre tente de guérir. Mais comme elle n’est pas un monstre, elle a prit un accord avec son adversaire : ne pas contaminer les lapins car c’est vraiment trop mignon.
* Nolsu, éleveur de champions : Entraîneur officiel de l’équipe des undercity’s sharks, leader du tournoi de combat de cafards. Créateur de la recette entomonigou, croquette pour cafard de guerre. Principal suspect dans l’affaire du cafard tirisfalien.
Revenir en haut Aller en bas
Lyadh
Invité



MessageSujet: Re: L’Horrible Petit Dictionnaire Scientifique d’Eriadora   Ven 25 Aoû - 1:38

II. Les classes


1 . Le guerrier

"Rien ne m’arrêtera ! M’as-tu entendu Créature Infernale ? Rien ! Aarrrggg !!!"

Parfois confondu avec un nouveau type révolutionnaire d’automate gnome mêlant chair et acier, le guerrier dispose néanmoins d’un élément supplémentaire qui est la parole dont il fait un usage aussi intéressant que s’il avait été muet, ce en quoi on préférera donc l’automate. Le guerrier se consacre à la guerre, ce qui tombe plutôt bien vu le nom qu’il porte. Le guerrier aime COMBATTRE, il aime les grosses armes qui tranchent, les grosses armures qui cliquètent, les gros boucliers qui brillent et les petits ennemis qui couinent en se faisant déchiqueter. Le guerrier est très humain, il aime la paix. Il se consacre donc à la répandre dans le sang afin de garantir sécurité aux survivants. Le guerrier n’aime pas le sang, sauf celui de l’ennemi. Le guerrier n’aime pas perdre, mais il aime encore moins admettre sa défaite, il préfère donc mourir afin d’avoir honte moins longtemps. Le guerrier classique est là pour torcher tout ce qui bouge (et aussi ce qui ne bouge plus parfois), le guerrier compétent est là pour se faire torcher la gueule pendant que les autres font le travail intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Lyadh
Invité



MessageSujet: Re: L’Horrible Petit Dictionnaire Scientifique d’Eriadora   Ven 25 Aoû - 1:39

2 . Le Chasseur :

"Ecoutes la nature, soit attentif à ce qu’elle te dit, elle nous apprend tant…’
– ‘Un démon !’
– ‘Mais non, je l’aurais vu venir… Aarrrggg !!!"


Bouseux qui se la pète parce qu’il a un arc, un fusil et un animal de compagnie avec des grosses dents. Le chasseur se considère au dessus du paysan parce qu’il aurait compris plein de choses sur la nature avec laquelle il est en communion. Le chasseur est un ami des bêtes, il aime les oiseaux, les lapins et les écureuils. Pour le leur prouver, il les chasse, les domptes et les utilise pour se faire taper à sa place. Le chasseur voyage, car il aime pouvoir dire qu’il a vu tous les recoins du monde ou qu’il compte le faire. Celui qui dit qu’il le fera est un apprenti chasseur, celui qui dit qu’il l’a fait est un menteur. Le chasseur aime les arcs, les fusils et tout ce qui permet de tuer à distance, tout simplement parce qu’il a l’instinct de survie qui fait défaut à la plupart des aventuriers. Le chasseur aime laisser gambader son familier qui rameute généralement des centaines de monstres en furie, mais comme il est un bon maître, il le prive de croquette pour lui apprendre. Il existe un type particulier de chasseur, le chasseur nain, qui lui préfère utiliser des armes plus subtiles comme le canon ou le char à vapeur. Dû à l’état de leurs proies après leur passage, ils sont rarement dépeceurs ou cuisiniers.
Revenir en haut Aller en bas
Lyadh
Invité



MessageSujet: Re: L’Horrible Petit Dictionnaire Scientifique d’Eriadora   Ven 25 Aoû - 1:40

3. Le Druide :

‘La Nature entendre, tu dois, à ce qu’Elle te murmure, attentif tu dois être, tant à nous enseigner, Elle a…’
– ‘Une Démoniaque Créature !’
– ‘Mais non, ressenti son approche, j’aurais… Gggrrraa !!!’


Le même que le chasseur, mais en pire, car il cumule avec les tares du prêtre. Le druide sait tout, enfin le croit dur comme fer qu’il n’a d’ailleurs pas le droit de porter sauf pour torcher la gueule de ses ennemis (comme si ça pouvait servir à autre chose). Lui n’a pas forcément un animal de compagnie à grosses dents, il peut devenir lui-même un animal de compagnie avec des grosses dents. Généralement, cela s’accompagne d’une odeur détestable, d’une apparence immonde et de gros jets de bave si, bien entendu, il n’a pas en plus décidé de vous lécher le visage. Le druide est généralement un pervers frustré qui se sert de ses formes animales pour faire des choses qu’il ne se permettrait pas sous sa forme normale (genre vous lécher le visage) avant de le mettre sur le dos des instincts qui prennent le dessus (ce dont nous ne doutons pas puisqu’ils ont déjà prit le dessus sans le métamorphose). Le druide aime les bêtes et n’aime pas l’artificiel, il n’aime pas la souffrance, il soigne donc tous… les animaux… Comme le druide sait faire un peu tout, il prend généralement le partie de ne faire absolument rien.
Revenir en haut Aller en bas
Lyadh
Invité



MessageSujet: Re: L’Horrible Petit Dictionnaire Scientifique d’Eriadora   Ven 25 Aoû - 1:41

4. Le Mage :

‘Comment ça ? Il existe des écoles de magie en dehors du feu ?’

Etre portant une robe qui lui donne au choix l’apparence d’un sac à patate ou d’une fille de petite vertu. Le mage maîtrise les secrets des arcanes, enfin plutôt LE secret des arcanes qui semble être la boule de feu. Le mage se prend pour un être supérieur, même lorsqu’il n’est pas un Elfe, il sait maîtriser les éléments, ouvrir des portails et tout détruire dans un rayon de cent mètres. Le mage aime les armes de destruction massive, il n’est pas petit joueur comme le guerrier, lui a comprit le sens réel du mot guerre. Il est de plus bien moins monstrueux que le guerrier qui choisit ses cibles et égorge donc les enfants en toute connaissance de cause, le mage brûle les maisons mais ne veut pas savoir ce qui est dedans, ce qui est bien plus saint. Comme il est sage, le mage n’aime pas celui qui pratique la magie noire qui n’est autre que le détournement de l’arcane dans sa pureté destructrice. Le mage à l’habitude d’envoyer des gros sorts de destruction majeure en zone avant de se plaindre que personne ne l’ait protégé lorsque les monstres, pas si con que ça, se sont tous jetés sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Lyadh
Invité



MessageSujet: Re: L’Horrible Petit Dictionnaire Scientifique d’Eriadora   Ven 25 Aoû - 1:41

Le prêtre :

‘J’ai maaaal’
– ‘Que t’arrives-t-il mon pauvre homme ?’
– ‘Euh… Je suis brûlé au troisième degré, il me manque un bras, deux jambes et trois doigts sur la main qui me reste, j’ai un œil crevé et le crâne ouvert, c’est vraiment besoin de préciser ?’
– ‘Hmm, pour avoir subit autant de sévices sans le secours des dieux, c’est que tu as bien du le mériter.’


Le même que le mage, mais en superstitieux. Le prêtre est un bienfaiteur, il soigne les croyant et tue les autres, comme ça, un jour, il soignera tout le monde et pourra se targuer d’avoir la compassion universelle. Le prêtre n’utilise pas les armes tranchantes qui font couler le sang, alors que la masse… aussi. Le prêtre croit énormément, il le rappel souvent « Je crois que c’est par là », « Je crois qu’on a réussi. », « Je crois que c’est un énorme démon sanguinaire mangeur d’homme. » et tente de convertir ses compagnons quand il ne joue pas au parfait petit inquisiteur en kit « A droite, vous croyez pas ? », attention à ce que vous répondez à ça. Le prêtre aime les petites églises, les églises, les grandes églises, les petites cathédrales, les cathédrales et les grandes cathédrales, mais à part ça, il n’est pas focalisé sur un seul sujet. Il aime aussi les oratoires, les temples et la messe. Le prêtre est tolérant avec tout ceux qui croient comme lui. Le prêtre est tellement soucieux d’apporter la lumière (ou l’ombre selon la religion) aux autres, qu’il en oublie souvent qu’il n’est pas la pour décapiter de l’infidèle (on a déjà le paladin pour ça) mais pour soigner ses compagnons.
Revenir en haut Aller en bas
Lyadh
Invité



MessageSujet: Re: L’Horrible Petit Dictionnaire Scientifique d’Eriadora   Ven 25 Aoû - 1:42

6. Le démoniste

‘You don't know the power of the dark side. I must obey my master.’
– ‘Bon le diablotin, tu la balances ta boule de feu au lieu de jouer aux grands seigneurs noirs avec cet apprenti paladin à la con ?’


Le même que le mage, mais en méchant, il paraît. Le démoniste a refusé d’abandonner la pratique de cette sombre magie sur un base simple et plutôt bien pensée « si nous devons affronter les démons de nouveau, autant les connaître et être capable de croire qu’on peut les maîtriser le jour où ils vont de toute manière nous défoncer la tronche ». Le démoniste aime les rituels sombre avec du sang et des sacrifices humains, il aime torturer les âmes pour les utiliser, il aime ressentir la toute puissance sur le vivant. Le démoniste pratique l’égalitarisme, tout le monde est fait pour voir son âme emprisonnée dans un cristal, sauf lui. Le démoniste est néanmoins étrangement macho, en effet, si tous les hommes démonistes ont le droit à leur succube de fonction, les femmes démonistes n’ont jamais eut le droit à un incube malgré tous les formulaires de réclamation remplit. Le démoniste peut invoquer plein de démons différent, et comme il les aime tous, il les invoque tous, chacun leur tour, ce qui est bien, sauf qu’il n’invoque jamais le bon au bon moment.
Revenir en haut Aller en bas
Lyadh
Invité



MessageSujet: Re: L’Horrible Petit Dictionnaire Scientifique d’Eriadora   Ven 25 Aoû - 1:42

7. Le Druide (bis)

‘Partie, la Démoniaque Créature est ?’
– ‘Oui, oui’
– ‘Ah, revenir, je peux, alors… mais, étrangement cornu et rouge et verte, votre tête est… Gggrrraa !’


Le même que le prêtre mais en bouseux… Hmm j’ai pas déjà parlé de celui-là ?
Revenir en haut Aller en bas
Lyadh
Invité



MessageSujet: Re: L’Horrible Petit Dictionnaire Scientifique d’Eriadora   Ven 25 Aoû - 1:43

8. Le chaman

‘Le grand ancien a dit « Kaha Ftann’ Kthulhu Ayeeeh ! »’
– ‘ Qu’est-ce que ça veut dire ?’
– ‘Il veut du thé et un gâteau au chocolat, avec des biscuits.’
– ‘Vraiment ?’
– ‘Non, en fait, je parle avec les esprits mais j’ai jamais dit que je comprenais.’


Le même que le druide, mais avec des esprits ancestraux et en hordeux. Le chaman a trouvé l’astuce pour avoir le droit de se droguer et être en plus félicité pour ça. Il peut ainsi prétendre parler avec des esprits magiques qui se promènent dans un monde invisible aux yeux de tous, communiquer avec des puissances inconnues et mystérieuses, voir des mammouths géants roses à cinq défenses et prétendre que ce sont des dieux, et le pire, c’est qu’on le croit et qu’on le considère comme un grand sage alors qu’un guerrier nain rond comme un tonneau est au moins aussi proche de la réalité tout en ayant bien plus d’imagination. Le chamanisme étant particulièrement tauren, le chaman se permet en plus de se promener avec des gros totems sur le dos et d’en balancer un peu partout, ça ne serait pas très grave si ces totems ne se permettaient pas de balancer des boules de feu dans tous les sens. Chez les Gnomes, on appelle ça des mines intelligentes, pour le chaman, c’est le symbole de la sagesse ancestrale, probablement une question de culture.
Revenir en haut Aller en bas
Lyadh
Invité



MessageSujet: Re: L’Horrible Petit Dictionnaire Scientifique d’Eriadora   Ven 25 Aoû - 1:44

9. Le Voleur

‘Ah ! Ah ! J’ai ouvert le coffre ! De l’or ! Des bijoux ! Des objets magiques ! Le propriétaire est vraiment un…’ – ‘ …Dragon…’ – ‘Oh… Bonjour monsieur…Euh… C’est coquet chez vous…’

Crim… Etre à la moralité relative normalement basée sur son instinct de survie. Le voleur est malin, futé, discret, rusé et particulièrement lâche. Le voleur ne sait pas ce qu’est la modestie, certes, il n’aime pas se mettre en avant, mais passe son temps à s’auto-congratuler pour son astuce inégalée et sa capacité à arnaquer tout le monde en permanence. Le principal problème étant que le voleur a toujours une chance de se faire prendre, ce qui implique alors un éclatage de gueule en règle, car il n’est pas très costaud, il faut l’avouer. Le voleur aime ce qui brille et ce qui a de le valeur même si ça brille pas. Le voleur n’aime pas ce qui n’a pas de valeur, même si ça brille, mais il lui arrive de le ramasser quand même pour le revendre à quelqu’un qui n’a pas compris que tout ce qui brille n’a pas forcément de valeur. Le voleur aime se faufiler pour commettre ses forf… pour être le martyr qui accomplit les actions que personne ne veut accomplir à sa place sous prétexte d’être targué d’être malhonnête. Le voleur n’est pas quelqu'un de malsain, c’est la société qui l’entoure qui fait tout pour le corrompre en lui imposant la vision de tant de portes fermées et de coffres verrouillés en masse. Il n’y a pas de victime parmi les gens que le voleur soulage de leurs possessions, celui qui ne ferme pas sa porte lance probablement une invitation, tandis que celui qui la ferme devrait avoir honte de provoquer ainsi la curiosité. Une population, malheureusement élevée, de voleurs n’a pas encore compris qu’elle n’était pas là pour déchiqueter tout ce qui bouge et faire gicler le sang de partout, étant donné que ceci est le rôle du guerrier et du paladin. Cela l'amène à se faire taper sur la tête comme les guerriers et les paladins, mais le voleur n’a pas l’armure du guerrier et du paladin.
Revenir en haut Aller en bas
Lyadh
Invité



MessageSujet: Re: L’Horrible Petit Dictionnaire Scientifique d’Eriadora   Ven 25 Aoû - 1:44

10. Le paladin

‘Learn about the Force, Luke’
– ‘PaRle KoreKt sAl flOodEur stp !!!!’
– ‘(sigh) I’m getting to old for this sort of thing.’


Comme le voleur, mais à l’envers, ce qui donne : Etre à l’immoralité absolue anormalement basée sur son choix de mourir. Le paladin est le prêtre sans la compassion, le paladin trouve le prêtre trop modéré, ce qui équivaut en niveau d’aberration à voir un enginieur gnome considérer que le druide elfe n’est pas assez anti-technologiste. Le paladin aime la même chose que le guerrier, mais en bénit. Le paladin se considère supérieur au guerrier, car il fait la même chose, mais avec une excuse divine pour le soutenir. Mais le paladin est aussi capable de réflexion, pour peu que son écuyer ait prit le temps de polir son armure. Le paladin tue tout ce qui bouge et bénit le reste. Il aime les charges héroïques sur son noble destrier blanc et écraser ses ennemis par milliers (pas comme cette tapette de guerrier qui se contente de centaines). Le paladin aime qu’on le tape, il s’en fait un honneur, il est généralement vexé que le monstre ne lui tape pas dessus, lui qui est le symbole du bien, il est même fou de rage lorsqu’un voleur lui vole (c’est le cas de le dire) ses coups grandement mérités. Du coup, il accuse le voleur d’être un personnage malhonnête et tente de le pendre afin de compenser ses frustrations, lui qui a pourtant incontestablement la plus grosse épée.
Revenir en haut Aller en bas
Mornaglar
Maître de la Nature Rédemptrice
avatar

Nombre de messages : 2453
Date d'inscription : 24/05/2005

MessageSujet: Re: L’Horrible Petit Dictionnaire Scientifique d’Eriadora   Ven 25 Aoû - 8:29

Enorme trouvaille Mr. Green Mr.Red

_________________

Maître de la Nature Rédemptrice
Classe : Druide
Professions : Ingénieur, Mineur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saypa
Initié
avatar

Nombre de messages : 772
Date d'inscription : 02/11/2005

MessageSujet: Re: L’Horrible Petit Dictionnaire Scientifique d’Eriadora   Ven 25 Aoû - 10:18

hehe déjà lu, mais ca fait toujours du bien de le revoir ce petit dico Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fleuz.free.fr/images/index.php
Grif
Initié
avatar

Nombre de messages : 926
Age : 33
Localisation : Jamais longtemps au même endroit.
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: L’Horrible Petit Dictionnaire Scientifique d’Eriadora   Ven 25 Aoû - 12:36

Excellent ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ernilthrin
Maître de la Nature Rédemptrice


Nombre de messages : 222
Date d'inscription : 24/05/2005

MessageSujet: Re: L’Horrible Petit Dictionnaire Scientifique d’Eriadora   Ven 25 Aoû - 13:04

que du bonheur Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L’Horrible Petit Dictionnaire Scientifique d’Eriadora   

Revenir en haut Aller en bas
 
L’Horrible Petit Dictionnaire Scientifique d’Eriadora
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Participer au petit dictionnaire des abréviations
» Petit dictionnaire d'abréviation
» Le petit dictionnaire de Gensokyo: ????? ~ Recollection Reverie
» Le dictionnaire du forumeur
» Le Dictionnaire du Moyen Age

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nature Rédemptrice :: La Rédemption :: Discussions générales-
Sauter vers: